Il y a longtemps que nous n’avions pas entendu parler de la croisade des développeurs de Fortnite contre la triche, mais rassurez-vous la saison de la chasse continue. Cette fois, la cible est un public désormais plus mature et à l’origine même de la triche.

En effet, les Youtubeurs anglais Golden Modz et Colton Conter sont poursuivis par Epic Games pour violation de copyright. De la même manière que lors du scandale CSGO Lotto, les deux compères ont eu la bonne idée de profiter de la crédulité de leurs jeunes communautés (plus de 1,7 millions d’abonnés, excusez du peu) pour vendre des cheats sur un site dédié dont ils faisaient la promotion dans leurs vidéos. En les appelant des “pouvoirs magiques”, les deux ordures vendaient notamment des aides à la visée et des wallhacks pour Fortnite à des prix variant selon la durée de l’abonnement : de 50$ pour un mois à 300$ pour une formule à vie. Les joueurs étant des modèles de probité et d’éthique souhaitant se battre à armes égales pour une saine compétition, c’est très étonnant que le succès ait été au rendez-vous ! Les raclures ont raflé un beau pactole au passage.

La vente de cheats concernait aussi GTA 5.

L’angle d’attaque d’Epic Games est de parler de violation de leur copyright (l’injection de code de triche ayant modifié le code original), un crime passible de $150 000 d’amende. Dans une longue vidéo, l’un des vidéastes juge être la victime de cette histoire en invoquant le fait que d’autres le font aussi donc c’est injuste que cette attaque en justice tombe sur lui. Il insiste aussi se contenter de faire des vidéos amusantes en trollant les autres joueurs avec ses “pouvoirs magiques”. En gros, il se sent discriminé par les grands méchants Epic qui s’attaquent au gentil Calimero !

Le pauvre petit, on aurait presque de la peine. Ah en fait non, on aimerait bien voir ces faux joueurs en prison avec le pouvoir magique “savon très glissant”.

5 Commentaires


  1. Cela dit, il faut pas être très malin pour utiliser un chea.t qui modifie le code du jeu, en plus d’être la solution la plus détectable, ils ont une violation de copyright aux fesses.
    Juste pour info, s’ils auraient juste modifier la mémoire du jeu et non le jeu lui même, ils n’auraient rien eu, car Microsoft autorise que l’on modifie la mémoire de Windows 😉

  2. demander de l’argent ? oui,pour ça c’est des champions. (bon après bien fait pour les cheaters,mais Epic reste des sacs a merde).

  3. Les plus cons sont ceux qui ont acheté les cheats, quand aux premiers j’espère qu’ils vont douiller un max.

Connectez-vous pour laisser un commentaire