Post Scriptum sort aujourd’hui une nouvelle carte “Arnhem”, célèbre bataille de la Seconde Guerre mondiale dont la défense du pont par la tête de pont Britannique a été popularisée sur grand écran par le film “Un pont trop loin” en 1977.

Sauf que depuis… de l’eau a coulé sous les ponts ! Market Garden n’a pas l’air de faire mouiller les jeunes générations. Preuve en est, le jeu est passé de 3000 à 600 joueurs depuis début septembre. Alors ? Thème pas à la mode ou défaut de conception ?

La réponse se trouve peut être dans la carte Arnhem elle-même, dont voici un aperçu.

Sachant que c’est un Advance and Secure (AAS), est-ce que j’ai vraiment besoin de vous faire un powerpoint Level Design VERSUS Gameplay si je vous dis…

  • Qu’attaquer avec un ratio de 1 contre 1 c’est par définition plutôt compliqué ;
  • Qu’il y a une chance sur deux que les joueurs qui composent l’équipe en défense soient meilleurs que ceux qui attaquent ;
  • Qu’il n’y a qu’un seul moyen de traverser la rivière : un pont de 150m de long.

D’autre part, la mise à jour s’accompagne d’un lot de correctifs, par exemple sur la maniabilité des chars. Comme toujours, ces équilibrages semblent être un peu anecdotiques alors même que le jeu souffre de défauts en partie dus au level design, mais pas que. En fait, ceux-ci sont selon moi inhérents au mode de jeu AAS. Le level design plat et ouvert de PS (ou des cartes désertiques sur Squad) tend à les renforcer. C’est ce que j’aime appeler le “run and be gunned”, à savoir courir 400-600m pour se faire one-shot de Dieu sait où. Cela se répète sans cesse sur PS puisqu’il s’agit d’avancer de ligne de haie en ligne de haie soit en rushant au milieu des découverts de 200m de long, soit en longeant une autre ligne de haies. Dans la première option vous vous exposez à plusieurs haies mais vous allez tout droit sur votre objectif et gagnez du temps. Dans la deuxième vous avez de forte chance de prendre un tir croisé si vous êtes côté champs (les haies ralentissant le mouvement du personnage, difficile d’espérer pouvoir se réfugier de l’autre côté en faisant un saut de lapin), ou de croiser un Panzer si vous êtes côté chemin.

C’est dommage car même si l’optimisation merdique du lancement a fait l’objet de patchs, cela ne suffit pas a enrayer la fuite de joueurs. On espère donc pour Post Scriptum que la sortie des troupes américaines et de nouvelles cartes focalisées sur leurs zones d’action permettra de relancer un peu la machine. Ces dernières sont prévues pour la fin de l’année.

1 COMMENTAIRE


  1. Personnellement je leur ai fait un beau trello (https://trello.com/b/1Qh9cNtY/) avec les problèmes les plus embêtants et des changements radicaux de game design à opérer, voir même des petites touches “tous dans les détails” qui ne seraient pas du luxe pour certains, et qui montreraient leur intérêt pour Market Garden et la seconde guerre mondiale pour d’autres.
    Mais je pense en toute honnêteté, que le développeur du jeu “s’en fou pas mal”.

    Sur leur jeu ils font zéro communication (ah si, on a droit à une actu par patch avec changelog, YOUPI!), alors à moins peut-être de scruter leur vidéo tea time sur twitch ou de siphonner leur discord toute la journée peut-être ?
    Mais le joueur qui veut juste des actualités régulières sur l’état du jeu ou de ce que le développeur envisage de faire (parce qu’il a pas envie de passer toute une soirée à lire/visionner tout ce que le développeur aura dit pas des canaux pas appropriés au “résumé” du développement), ben il a aucune info et il veut pas passer “sa vie” à les chercher.

    Même dans le jeu lui-même il te donne une information, à toi de la retrouver par tes propres moyens.
    C’est tout bête… dans l’écran de chargement, ils te disent d’aller voir le site postscriptumgame.com pour y retrouver la roadmap. Bon courage pour la retrouver en moins d’1 minute, avant d’être gavé de voir que.. même un truc aussi bidon n’est pas accessible d’emblée !

    Le jeu a du potentiel, mais le développeur est à la fois à côté de la plaque, pas à l’écoute de sa communauté, pas communicatif envers sa communauté, et ne se soucis guère que le jeu soit entrain de mourir déjà à petit feu.

    Rien que la map arnhem dont vous faites une news, clairement il pourrait permettre de construire un pont flottant pour infanterie et véhicule léger pour au moins permettre d’ouvrir un nouveau front ! (il y a déjà une map où on peut construire des ponts flottants, pourquoi pas là ?!)
    Je vois énormément de joueur aussi faire de la chasse au “MSP” (ou PAM comme j’aime bien le dire en français (Point d’Apparition Mobile)), ça tue le jeu complètement de devoir se concentrer à la fois sur la défense de son msp, de le planquer ou de le bouger régulièrement, alors qu’il faut aussi attaquer/défendre un objectif. Ça part d’une bonne idée, ça marche probablement entre joueur qui joue pour l’objectif et l’immersion.. mais voilà la majorité des jeux c’est du FFA !

    Les troupes américaines ne sauveront pas le jeu, elles ne vont rien changer au game design qui ne marche pas des masses ou qui ne met pas l’accent sur ce que devrait être le jeu, prendre des positions, avancer sur la ligne de front.
    Puis bon, un seul mode de jeu dans un jeu “terminé”, ça retiendra jamais les joueurs. C’est pas le “AAS” intégré où la ligne de front ne pousse que dans un sens qui aide, mais même si tu rajoutes un mode “AAS” où tu peux recapturer l’objectif et contre-attaquer ça sauvera pas le jeu, ni même le mode “armored core” (je crois ?) qui prévoit des batailles de blindé ne le sauvera.

    Moi j’attends d’un jeu atypique, des modes de jeu aussi atypique. On a déjà ces modes de jeu là dans tous les AAA qu’il soit arcade/action ou milsim. Alors quoi, on achèterai juste le jeu pour Market Garden ? Même là, ça laisse sur sa faim car toutes les cartes ont globalement le même décor, les mêmes bâtiments.. je sais, elles sont basé sur des cartes d’époque authentique !
    Ben faut croire qu’ils ont pas forcément choisi les meilleurs lieux pour mettre assez de différence entre elles, ça se limite tout juste à dire que “oh il y a un pont sur celle-là, oh il y a un manoir entouré d’eau sur celle-ci”, parce que hormis quelques lieux spécifiques à une carte, le reste c’est du déjà vu sur toutes les cartes.

Connectez-vous pour laisser un commentaire