Je vous propose de faire régulièrement un tour du côté de la littérature scientifique pour découvrir les derniers articles traitant de nos jeux favoris, les FPS. Aujourd’hui on découvre un article publié par Brad J. Bushman, un chercheur de l’université de l’Ohio, dans Aggressive Behavior intitulé (vraiment) :

“Boom, Headshot!”: Violent first-person shooter (FPS) videogames that reward headshots train individuals to aim for the head when shooting a realistic firearm.

ou en français :

“Boum, Coup de Tête !”: Les jeux vidéo de tir à la première personne (FPS) qui récompensent les coups de tête entraînent les joueurs à viser la tête lorsqu’ils tirent avec une arme à feu réaliste. 

Selon l’article, les joueurs de FPS auraient plus tendance à viser la tête que le torse lorsqu’ils utilisent une vraie arme à feu. Pour vérifier cela, Brad a regroupé 287 étudiants (51 % d’hommes), qui ont joué à des jeux vidéo (FPS ou non) avant d’avoir l’opportunité de tirer avec un pistolet sur un mannequin. Les participants étaient séparés en 3 groupes :

  • Ceux qui ont joué à un FPS récompensant les headshots, Resident Evil: The Darkside Chronicles, un rail-shooter de merde.
  • Ceux qui ont joué à un FPS ne récompensant pas les headshots, Wii Play, ça devient vraiment ridicule.
  • Ceux qui ont joué à un non-FPS, Super Mario Galaxy.

Après une séance de gaming intensive de 20 minutes, les participants devaient se rendre sur un stand de tir où leur était confié un pistolet d’Airsoft et 16 balles qu’ils devaient tirer sur un mannequin. Aucune consigne n’était donnée aux participants. Une photo était ensuite prise pour analyser les impacts. Le résultat est accablant, les joueurs de FPS tiraient 26 % de plus que les autres à la tête. On reconnait donc là l’instinct du tueur. Globalement, les joueurs de FPS touchaient plus le mannequin que les autres faux joueurs. Encore là une preuve de supériorité. Ah, et les femmes étaient un peu plus précises que les hommes. Et toc, je vais être repris par Polygon.

En conclusion, les FPS pourraient donc être utilisés pour entraîner nos forces de l’ordre. Il reste donc à déployer dans l’ensemble de nos centres de formation des Wii équipées de Resident Evil: The Darkside Chronicles plutôt que dépenser des millions en entraînement. Néanmoins, le chercheur nuance, il faudrait plutôt favoriser les FPS récompensant les tirs dans le haut du torse pour entraîner nos soldats.

14 Commentaires


  1. C’est super concis l’étude (ou j’ai raté le truc complet) car en soit, c’est crédible: une personne est récompensé s’il agit de la bonne manière (cf le sucre dans les tours d’animaux au cirque) c’est admis.
    La conclusion de l’article de Nofrag est fallacieuse car traduire “les FPS pourraient donc être utilisés pour entraîner nos forces de l’ordre.” de “FPS games are often used to train soldiers and police officers” est erroné (“les fps sont souvent utilisés à entrainer les soldats et les policiers”) car la seule conclusion émise est de définir une meilleure cible (conserver un bon pouvoir stoppant pour une surface la plus grande) pour les professions concernées.

    Bon, l’étude est simple et ne prend pas beaucoup de facteurs en compte mais reste valide.

  2. C’est pas pour rien qu’on appelle ça une simulation, les jeux vidéos.

    J’ai un peu de mal avec cette assertion.

  3. Bin une simulation dans le sens où c’est la représentation de quelque chose. Une simulation de course automobile, de sport, de labyrinthe (pac-man), d’un monde féerique, de guerre, etc etc…
    Donc pas étonnant que ça impacte nos comportements sur le monde réel, c’est tout à fait normal. C’est un jeu, c’est essentiellement là pour nous divertir et nous faire apprendre.

    J’suis sûr s’ils avaient joué à un jeu dans lequel on valorise le tir dans les couilles, ils auraient tiré dans les couilles c’est tout.

  4. Pourquoi… mais pourquoi bon sang. Au lieu de m’être fait chier a faire une thèse sur la maladie de Huntington et un post doctorat sur l’hypertension artérielle pulmonaire il fallait juste que je fasse une etude sur la capacité des joueurs de bulletstorm a tirer dans les noix en paint ball.

    J’aurais peut etre du boulot aujurd’hui. Comme quoi ca tient à rien le fil d’une vie.

    L’ étude est bullshit. Dans un jeu, on parle de tirer sur un point faible pour prendre un avantage et pouvoir continuer à jouer.
    Dans leur test irl de ce que je comprends, les personnes etaient tranquillements munies de paint ball et devaient simplement avoiner une cible fixe. Dans ces conditions, sans contrainte, l’aspect ludique de la performance pousse un individu à faire ce qu’il considère comme gratifiant. Du coup une personne habituée a faire des head shoot dans un jeu qu’elle aime fera de meme dans un autre jeu (ici un tire sur cible fixe). C’est d’autant plus vrai qu’aucune règle du jeu n’etait imposée. Les participants se sont donc imposés leur propre règle.Y avait il besoin d’une étude pour le comprendre?

    Etant donner que les armes de guerre neutralisent aussi bien avec un tir dans la tête qu’avec un tir dans le buffet, il aurait été interressant de voir si sur une partie de paint ball, les joueurs habitués aux fps s’en sortent mieux que les joueurs mariokart. La règle du jeu étant de neutraliser, est ce que les joueurs de fps auraient continué à viser la tête si un tir torse suffisait?

    Autre question : les joueurs de UT vainqueraient ils des joueurs de quake? Sans doute.

    Blague à part il me semble que les tireurs d’élites ne sont pas conditionnés à tirer systématiquement dans la tête. Un specialiste peut confirmer?

    C’est décidé : je vais developper un jeu recommandant le tire dans le petit doigts de pieds. Quelques mois après la release, j’irai ouvrir un cabinet au moyen orient comme podologue.

  5. Je penses qu un soldat qui engage pour neutraliser va plutôt chercher plusieurs coups sur le haut du corps de sa cible, torse et tete. Un sniper je penses qu il cherche directement le torse si la cible est loin car c est la partie la plus exposée. Dans la grande majorité des cas un tir de sniper dans la poitrine, kevlar ou pas, c est letal si l angle n’est pas trop faible.

  6. nounoursss : mais quand tu veux. Il nous faut un projet solide. Je decoupais des tête de souris et des cerveaux de patient. J’ai donc l’expertise pour analyser les résultats si on refaisait la meme etude que ces mous du bulbe en mettant les sujets en condition adequat. Armes et balles réelles sur un champ de tir.

    Ce serait tout benef: même si rien de scientifique ne ressortait, on réduirait la population de consommateur de jeu de merde et on donnerait à Nofrag de belles images pour ressortir l’émission du “sang sut les murs”

    Deal?

  7. Headshot = Tir à la tête

    Headbutt = Coup de boule

    ou alors coup à la tête, si tu veux pas répéter le mot “tir”.

    Capiche?

Connectez-vous pour laisser un commentaire