Outpost Games vient d’annoncer la fermeture prochaine de tous les serveurs pour SOS, son jeu multijoueur se déroulant sur une île paradisiaque.

Ce dernier avait commencé sa courte vie en tant que simulacre de jeu télévisé poussant une douzaine de joueurs à coopérer ou à s’entretuer dans leur recherche d’une relique cachée au sein d’une jungle infestée de monstre. Puis, par bêtise, les développeurs avaient pris la décision de le transformer en simple Battle Royale, ce qui avait provoqué l’ire de la communauté et la fuite de joueurs. Outpost Games avait tenté de limiter la casse en transformant SOS en Free-To-Play, sans succès.

Méthode utilisée par les dévs de SOS pour décider de l’avenir de leur jeu

Face à une population de serveurs déclinante et peinant à dépasser la cinquantaine de joueurs en simultanés depuis plusieurs mois, les développeurs ont décidé d’arrêter l’aventure. Les serveurs fermeront définitivement leurs portes le 12 novembre prochain. Je ne peux m’empêcher de vous citer la dernière phrase de ma précédente news à propos de SOS : “On en reparle bientôt (pour annoncer la fermeture des serveurs).” C’est désormais chose faite.

Si vous voulez en savoir plus sur les Battle Royale, pourquoi il s’agit d’un marché casse-gueule pour les développeurs et quels seront les prochains jeux à apparaître dans la rubrique nécrologique de NoFrag, nous vous rappelons l’existence d’un dossier complet à ce sujet.

3 Commentaires


  1. Surtout pourquoi ils ont décidés de changer leur gameplay du jour au lendemain. Le jeu était plus populaire avec son gameplay d’origine si je comprends bien ?

Connectez-vous pour laisser un commentaire