Fortnite est désormais un sport qui peut rapporter des millions. Et les e-athlètes professionnels du TPS star des cours de récréation ne sont pas à cours d’imagination pour trouver quelque avantage possible.

Par exemple, en redécouvrant les joies des résolutions en 4:3 étirées de façon dégueulasse sur leurs écrans 16:10 G-Sync 200Hz à 600 boules.

A quoi bon se torturer les yeux sur un affichage digne d’un PC fraîchement installé sous Windows XP et dont on aurait perdu son cd de drivers ? Simplement car cela agrandit les gros culs des personnages ainsi que leur hitbox. Et plus un cul est gros, plus il est facile à choper avec un crosshair difforme !

Cependant, si la manipulation fonctionne habituellement dans d’autres jeux comme CS:GO, il semble qu’elle n’apporte aucun bénéfice dans le jeu d’Epic, bien au contraire. Un certain /u/wictor1992 démontre ainsi que non seulement la hitbox n’est pas élargie, mais qu’en plus elle tasse le personnage en hauteur du fait de l’agrandissement du FOV vertical induit par la résolution, entraînant un handicap supplémentaire aux nombreux que possèdent déjà les joueurs de TPS.

Sourcehardocp.com
PARTAGER
Article précédentBioware parle du storytelling d’Anthem
Article suivantFortnite ne sera pas sur le google play store
Wild_Monkey
Élevé à la dure chez les moines PCistes, son petit nom était Singe Sauvage. Agile du clavier mais pas du tout sociable, il passe son temps à cracher sur les jeux en accès anticipé ou trop mainstream (qu’il achète toutefois plein pot) du fond de son grenier.