Un trailer pour la version 0.9 d’Escape from Tarkov

31

Vous aimez jouer avec 1 seconde de désynchronisation, que la cadence de tir de votre arme soit dépendante de votre nombre de FPS, que tout tout soit pourri par les cheateurs ?

Ben voilà, la prochaine MAJ d’Escape from Tarkov sort “bientôt”. Vous pouvez trouver le changelog préliminaire ici et constater qu’aucun de ces problèmes fondamentaux ne sera résolu à sa racine, mais également que les promesses annoncées il y a un mois ne sont pas tenues. Si vous aviez arrêté de jouer, voici une bonne occasion d’aller constater que c’est toujours pareil, et de désinstaller le jeu pour faire de la place sur votre SSD 128go de prolo.

Pour finir et fêter ces bonnes nouvelles, voici une petite grille de bingo pour les commentaires.

31 Commentaires


  1. Faut bien comprendre comment fonctionne le cheat. En gros, t’as deux façons de te protéger :

    -Empécher d’altérer le client du jeu. Donc BattleEye & Cie + obfuscation. C’est littéralement une course contre la montre perdue d’avance, les développeurs de cheat auront toujours une marge de manœuvre, et tout ce que les devs peuvent faire c’est patcher lorsque des failles sont identifiées. C’est un peu comme les Antivirus quoi.

    – Laisser le serveur vérifier toutes les commandes envoyées par les joueurs afin de s’assurer qu’elles ne soient pas “louches” ; et distribuer les informations de jeu au client en fonction du besoin réel pour éviter que les altérations de client puissent exploiter des tonnes de données (par exemple, on envoie pas en permanence la position des autres joueurs, donc pas de wallhack.). Le problème, c’est que ça pompe énormément de ressources sur le serveur, et que ça a tendance à accentuer les phénomènes de désyncro entre joueurs. S’il n’y avait pas de cross-check en permanence pour lutter contre le cheat, croyez moi, les performances réseau de tous les jeux du marché seraient bien plus fluide.

    Bref, les Anti-cheat c’est dur, et c’est directement lié aux performances réseau. C’est même de loin le principal gros challenge technique lorsqu’on développe un jeu en réseau compétitif temps réel. Et à ce jour, AUCUN développeur n’a trouvé la parade parfaite.

    Regardez Counterstrike… ça fait 20 ans qu’ils perfectionnent leur netcode et il y a toujours d’importants problèmes de cheat.
    La différence avec un jeu comme CS et ses jeux comme Tarkov, Rust, etc c’est que cheater te rapporte plus que de simples points dans la partie, ça te fait entièrement progresser dans le jeu. Donc globalement, faut pas se leurrer, ce sont des jeux qui seront toujours criblés de cheaters, tant qu’on aura pas fait un bon de géant au niveau des moteurs réseau et en infrastructure serveur.

  2. Lecteur depuis longtemps, je m’inscris pour vous dire que je n’ai aucun des problèmes évoqués dans la news. Je l’aurai parié que la mise à jour 0.9 ne serait pas passer inaperçue. C’est un véritable message de haine envers l’auteur, et puis bon les curateurs ont trop d’influence faut pas déconner. Non moi je trouve que c’est plutôt positif tout ce matériel. N’oublions pas que tout comme DayZ ce jeu reste une Bêta. Pour moi je trouve que les gens sont trop durs en général. NoFrag c’était mieux avant !

    Bref allez les Bleus !

  3. Ben avec un peu de chance c’est aussi la dernière version avant la release en “1.0”, donc pas si rassurant que ça non plus ?

Connectez-vous pour laisser un commentaire