Vous devez plus ou moins connaître Tencent, le géant chinois du jeu vidéo, au moins pour son implication dans la publication de PUBG en Chine, mais aussi pour sa participation au capital d’Epic Games (40%), Activision-Blizzard (5%), Riot Games (100%) ou plus récemment Ubisoft (5%). L’entreprise chinoise possède un équivalent de Steam, WeGame, pour l’instant uniquement disponible en Chine. Néanmoins, cela devrait bientôt changer puisqu’une version destinée à Hong-Kong est en développement (probablement en réponse à l’arrivée de Steam en Chine), mais qui sera disponible pour les occidentaux. Bien que son catalogue soit réduit avec environ 220 titres disponibles (contre plus de 21 000 pour Steam), c’est un premier pas vers l’extérieur pour augmenter son audience et – peut-être – son catalogue hors-Chine car il ne sera pas nécessaire de passer par les autorités chinoises pour valider la sortie d’un titre.

Même si Steam est aujourd’hui en position dominante sur le marché occidental avec des concurrents (presque) inexistants, certains éditeurs, comme Activision-Blizzard, commencent à s’affranchir de Valve, puisque le prochain Call of Duty ne sera pas présent sur Steam alors qu’un Call of Duty: Online (avec son mode BR!) est présent sur WeGame.

Si Valve doit prendre un concurrent au sérieux, c’est probablement Tencent avec ses énormes moyens financiers. C’est aussi une des raisons pour laquelle Valve doit se remettre à produire des jeux, pour proposer des exclusivités propres à sa plateforme et garder un attrait impossible à trouver ailleurs.

 

 

9 Commentaires


  1. Justement je parlais avec un jeune tantôt que CS:Source/Go c’est déjà rendu très vieux et toujours basé sur le Source Engine qui remonte quand même déjà à 2004!!! Oui ils l’ont améliorer mais encore là ça reste vraiment dépassé de nos jours, donc à quand un vrai nouveau CS avec iron sight et sur un nouveau moteur?

  2. Cela va devenir de plus en plus dur pour Steam de garder un monopole sur le démat quand l’on voit que chaque éditeurs sort sa plateforme dédié, il faut songer à se bouger Monsieur Valve, bien que j’apprécie votre plateforme j’aurais la larme à l’œil de voir des Origin bis sortir tous les jours.

  3. @PanzerIV
    Vu l’implication de Valve dans l’Esport aujourd’hui et l’importance croissante de la discipline, tu peux en être sûr.
    La question est, sous quelle forme ? un nouveau jeu ou une grosse mise à jours.

  4. Ajouter de nouvelles mécaniques de gameplay dans Counter Strike sans faire hurler les fans, c’est possible ? Ils devraient partir sur une nouvelle IP.

  5. Des news de la nouvelle UI steam ?

    J’avais vu des infos sur l’interface de chat’,amie etc..

    Il y en a une dans le canal bêta, sûrement celle-là.

  6. Je voie pas en quoi Valve devrait avoir peur, leur plateforme est très loin devant les autres. Uplay, Origin, Epic, Battle.net… Ce sont des plateformes qui fonctionnes car ont obligé de les utiliser (même Uplay qui est lancé quand un jeu Ubisoft est lancé depuis Steam) mais pas plus.
    Seul GoG arrive à réellement se démarquer et est utilisée pour ses qualités à savoir le DRM Free. Mais les interactions avec les joueurs sont moins importantes et il n’existe pas d’environnement de partage.

    L’univers qui s’est créé avec Steam est vraiment énorme: Store, MarketPlace, Community, Forum… Tout ce qu’il faut pour pouvoir échanger avec la communauté (texte, images, vidéos…), les créateurs, avoir les dernières informations, suivre le travail d’un studio, télécharger des mods, créer des items pour des jeux… Steam est beaucoup trop implanté dans le milieu pour être réellement inquiété, surtout avec tout ce qui va autour.
    Ce n’est pas qu’une plateforme de téléchargement de jeux-vidéos ou nous pouvons inviter nos amis. Et il ne faut pas non plus oublier que nous sommes pas loin d’une grosse refonte de Steam ainsi que du passage de certains jeux sous leur dernier moteur le Source Engine 2 (CSGO).

  7. Le Truc c’est que Uplay Origin, Battle.net et Epic ne proposent que des jeux leur appartenant, Steam est plus global, il y a des jeux valve et les autres éditeurs, ce qui est très loin d’être le cas des autres, seul GoG fait du DRM Free, mais reste surtout une plateforme de vente alors que lre reste sont des plateformes de vente, mais aussi des DRM…

Connectez-vous pour laisser un commentaire