On a très peu parlé de Call to Arms, le jeu des développeurs de Men of War, Digitalmindsoft, qui mélange RTS, FPS et TPS. Il est sorti au mois d’avril sur Steam, et les développeurs en profitent régulièrement pour communiquer depuis. Actuellement à -50% pour le dernier jour des soldes Steam, c’est l’occasion de parler un peu d’un titre original, vu qu’on a totalement loupé sa sortie.

  • Ils travaillent sur l’ajout de nouvelles factions.
  • Le système de fortification devrait bientôt voir le jour, permettant aux ingénieurs de construire de nombreuses structures (armes fixes, bunkers…) mais aussi aux simples soldats de déployer des sacs de sable, par exemple.
  • Une gestion réaliste des dégâts sur les tanks devrait voir le jour, avec un véritable système de pénétration pour rendre les combats en véhicule plus réalistes.
  • Un nouveau netcode est dans les cartons pour améliorer l’expérience en ligne qui souffre encore de quelques soucis.

Le jeu est actuellement à -50% sur Steam pour le dernier jour des soldes si vous voulez tenter l’expérience, malgré la faible playerbase, il est assez facile de trouver une partie. Je vous laisse avec quelques images de gameplay, si vous voulez voir à quoi cela ressemble.

6 Commentaires


  1. Jeu qui part dans tous les sens et qui ne fait rien de réellement bien.

    Vaut mieux être en effet spécialisé dans une chose que d’être un “jack of all trade master of none” en ayant aucun feature d’extraordinaire pour se démarquer, et ainsi être un jeu moyen et trop générique qui ressemble à un paquet d’autres jeux. Ça doit être pratiquement impossible de parfaitement balancer un jeu FPS/RTS ensemble. C’est sûr qu’un va être au détriment de l’autre.

  2. Le principe est bon, l’expérience est plutôt fun, techniquement c’est très jolie.
    C’est sympa une vingtaine d’heures voir plus quand ont joue avec des amis.

    En ce qui me concerne j’ai trouvé cela plutôt bon, le jeu est proposé gratuitement ou en version premium avec des fonctions et du contenus supplémentaire.

Connectez-vous pour laisser un commentaire