L’ajout de contenu et de mises à jour d’Arma 3 devaient s’achever avec la sortie du DLC Tanks ! Que nenni ! Bohemia Interactive revient à la charge et annonce que le suivi de la plateforme sera poursuivi jusqu’en 2019 avec la sortie de deux nouveaux DLC gratuits et la poursuite de l’amélioration du moteur de jeu.

Le premier DLC est un pack de nouveaux véhicules (un bateau statique orienté opérations combinées, deux batteries de missiles SAM et une bombe guidée anti-batteries de missiles). Le second quant à lui est un pack de mission pour les  possesseurs d’APEX (le  DLC qui ajoutait la carte Tanoa).

5 ans après sa sortie c’est donc assez surprenant de voir que Bohemia Interactive continue d’injecter des ressources dans cet opus, d’autant plus que la majeure partie de celles-ci ont été redirigées vers ArmA 4 ou peut être le nouveau survival exclu-xbox-one-arrière-goût-DayZ-Tarkov-bloom-DOF-vomi. Même si Arma 3 a marqué un réel tournant pour la série en la faisant entrer dans la cours des grands – le jeu est toujours dans le top 20 quotidien sur Steam (quasiment 5 millions de ventes) – cette persistance est d’autant plus surprenante que les DLC seront gratuits !

En réalité, Bohemia prévoit depuis plusieurs mois de commercialiser des DLC réalisés par des moddeurs, sous le nom de “DLC communautaire” en lieu et place de “mods payants”. Reste que ces mods ne doivent pas être disponibles gratuitement à l’heure actuelle donc impossible pour les gros mods actuels comme RHS de devenir payants après avoir instauré un certain monopole qualité. Bohemia envisage de mettre tout ça en route début 2019, au mieux en fin d’année. Ayant une certaine marge sur la vente des DLC, c’est donc en toute logique qu’il faut continuer à faire vivre la poule aux œufs d’or le temps de régler les détails techniques.

3 Commentaires


  1. À l’époque on râlait pas autant sur les jeux multi qui avaient du DM/TDM non ?
    Moi ça m’arrange qu’il y ait un tas de BR qui sortent : pubg c’était fun mais casse couilles sur la longueur (feeling et finitions), je veux bouffer d’un bon gros BR avec qualité AAA voir ce que ça donne.

  2. Le succès de ARMA s’explique tout bêtement par le modding, c’est d’ailleurs le père des MMO FPS type Dayz, et indirectement aussi du battleroyal. Autant l’équipe est compétente et j’espère vraiment qu’ils travaillent sur un jeu à la “Escape From Tarkov” autant faire payer pour des mods de la commu je suis à la fois pour et contre.

    Que les moddeurs puissent être récompensé de leur travail c’est bien mais initialement ce n’est pas l’appât du gain mais bien une passion qui permet à ces programmeurs en herbe de développer un nouveau concept. D’ailleurs peut-être qu’ils se tirent un balle dans le pied. Les joueurs achètent ARMA pour avoir accès a des mods. La s’il faut payer le jeu et le mod ça pourrait dissuader certains joueurs.

  3. Bohemia c’est quand même autre chose que les Ubi, EA, Activision etc… Eux au moins ils ne se foutent pas de la gueule de leur communauté, de vrais passionnés!

Connectez-vous pour laisser un commentaire