On le pensait mort et enterré après la confirmation de son annulation en 2012, mais comme si de rien n’était, GSC Game World affiche sur son site un lien vers le site de S.T.A.L.K.E.R 2 et annonce qu’il est bel et bien en développement. Il n’y a pas d’autre information pour le moment à se mettre sous la dent, si ce n’est l’espoir de revivre une nouvelle exploration de ” La Zone “, probablement sous l’Unreal Engine si l’on en croit le tweet de Sergey Galyonkin (qui bosse chez Epic Games) :

Bien que l’E3 arrive à grands pas, GSC ne figure pas dans la liste des compagnies participantes, il semble donc peu probable d’en voir plus dans les semaines à venir. Gardons la tête froide, la majorité des anciens développeurs de S.T.A.L.K.E.R sont maintenant chez Vostok Games (Survarium, Fear the Wolves).

RAGE 2, S.T.A.L.K.E.R 2… rendez-vous demain pour Half-Life 3, S.W.A.T 5 et DOOM 2 !

34 Commentaires


  1. Perso, je vois pas l’intérêt de jouer aux 2 premiers jeux, plutôt que de lancer direct Call of Pripyat.

  2. Parce qu’il y a pas le lab X16 et X18 dans CoP ni la centrale de Tchernobyl.

  3. C’est étrange cette fascination pour CoP, je trouve qu’il est le plus faible des trois… certes le plus stable, mais en le faisant j’ai eu l’impression de jouer à une grosse démo de Stalker plutôt qu’autre chose… alors peut être que je n’ai pas eu de chances avec ma run, mais même en ayant fait toutes les quêtes secondaires et la chasse aux artefacts, globalement je me suis un peu ennuyé, moins d’heures au compteur que les autres, peu de combats intéressants, un manque d’enjeux global, les zones manquent un peu de lieux marquants, il est aussi plus facile que les autres et puis personnellement, la ville de Prypiat, c’est vraiment très expédié et un peu vide… je n’ai ressenti aucune ampleur quelconque. Je devrais peut être retenter une run, mais avec Call Of Chernobyl je vois pas vraiment l’interet.

    Je me souviens qu’au combat de fin Strelok s’est tué avec sa propre grenade mal lancée contre un arbre et que la cinématique de fin a sauté avec un retour direct au menu principal . Après ça j’ai soufflé du nez en me disant « bon, ben c’etait le fameux CoP ».

    Le 2 avait le mérite d’etre très exhaustif en matière de situations, il est franchement bordélique mais c’est celui qui possède le plus de matière première pour faire une bonne expérience Stalker dont l’interet reste quand même l’exploration de la zone et le voyage personnel que ça sous-tend, avec tout le bordel non-scripté autour.

    Le 1 est plus dirigiste mais possède selon moi la meilleure tranche de Stalker : une véritable sensation de découverte au début et l’attaque de la ferme, incroyable comme elle est à la fois prenante, punitive et immersive, ma première attaque de la ferme avec ta bite et ton couteau, c’est peut être l’un de mes meilleurs souvenirs de gamer… mais le 1 devient vite insipide dès qu’on chope du matos à cause d’un équilibrage aux fraises qui rend le jeu trop facile sur sa seconde moitié (et moins inspirée aussi).

    En cela, je trouve que Call Of Chernobyl est l’experience définitive, et le meilleur Stalker, là où les autres font office de tuto finalement et n’ont pas grand intérêt aujourd’hui. C’est vraiment tout ce que Stalker peut proposer dans l’absolu, point à la ligne !

  4. Pour moi c’est plutôt le 2ème qui est le plus dirigiste. Je n’ai d’ailleurs jamais pu le terminer : j’avais un crash avec retour bureau qui se produisait toujours lors de la même séquence, j’ai jamais réussi à contourner ce bug.

    PS : le premier jeu, c’est Shadow Of Chernobyl, pas Call Of Chernobyl.

  5. >
    Ils te donnent un Makarov avec tout de même. C’est (presque) mieux que rien.

    Sinon, mes deux roubles sur le sujet :
    – SoC a pour lui la découverte de la Zone et ses souterrains (moi c’est la découverte d’Agroprom et surtout le labo sous Dark Valley qui m’ont traumatisé). Par contre il faut avoir le PNO installé pour profiter d’un jeu stable (et pitet un poil plus équilibré mais je ne suis pas un bon joueur à la base donc c’est ptet ça). Et ce final dans la centrale avec le compteur Geiger qui n’arrête pas… Grandiose.
    – CoP a pour lui la stabilité et un quasi free roam en termes de gameplay (vu que les maps sont plus grandes) mais du coup y en a moins… C’est pareil mais différent en fait.

    Et oui, je suis hypé par l’annonce mais si le dév du 1 m’a appris un truc c’est qu’il se pourrait qu’on attende jusqu’en 2025… 🙂

  6. >Moi aussi cette fois je tâcherai de ne pas manquer le bateau car je me souviens que c’était pourtant la claque visuel à l’époque surtout pour les effets de jeux d’ombre mais c’était en même temps si mal optimisé et le multiplayer laggait à mort. J’ai eu du fun quand même un bon moment dessus avant que ça devienne redondant par le manque de contenu et de joueurs. Le jeu a trop mal vieilli par contre à le lancer aujourd’hui en 2018, bien que sans faire de miracles que c’est déjà moins pire avec les mods qui rehausse les graphismes.

  7. >

    Bien résumé.
    Le 3ème est plus polish, plus propre, plus libre, mais j’ai tellement un faible pour le 1er, plus brut, plus sauvage… Chacun a son petit chouchou, mais les 2 sont énormes, et complémentaires.

Connectez-vous pour laisser un commentaire