Pour ceux qui auraient loupé le stream de ce vendredi, voici la partie de l’interview, menée par Nounoursss et moi-même, de Leroy Athanassoff game director de Rainbow six : Siege.

On y apprend notamment sa vision du jeu, les difficultés rencontrées dans le travail d’équilibrage et ses objectifs sur le long terme.

Le courant étant bien passé entre Leroy et nous, attendez-vous bientôt à une rencontre entre Nofrag et la team dev de Rainbow six : siege.
Fidèle à nous-mêmes nous sélectionnerons uniquement des joueurs ayant moins de 15h sur le jeu pour nous représenter.

EDIT : en bonus, voilà de quoi vous moquer de mon skill légendaire, la rediffusion des parties faites avec Leroy.

PARTAGER
Article précédentPUBG et son patch quotidien de 24.5mo
Article suivantAgony censuré, c’est pas chouette
DrV0dka
Musicien à ses heures perdues, l’odeur de drogues et de chair fraîche l’a attiré jusqu’ici. Dernier arrivé, il espère naïvement pouvoir contribuer à Nofrag en streamant ses parties de PUBG, mais n’a encore aucune idée du cauchemar dans lequel il vient de plonger.

17 Commentaires


  1. Cool interview mais j’aime pas tellement la direction dans laquelle le jeu s’en va. Il évoque le mot moba trop souvent. Vivement le retour du tactical realism avec Ready or Not.

  2. “Fidèle à nous-mêmes nous sélectionnerons uniquement des joueurs ayant moins de 15h sur le jeu pour nous représenter.”

    Ahah s’te vieille pique.

    Sinon chouette interview, le mec est sympa et à l’air passionné parce qu’il fait.
    Connaître un peu les coulisses et avoir des infos un peux plus transparentes pour nous les joueurs est très appréciable.

  3. Bon intervenant avec des réponses completes et sincere. Très sympa avec des infos sur les coulisses du développement.

  4. Effectivement interview intéressante, je n’ai pas le jeu mais après avoir vu cette vidéo je comprend un peu mieux pourquoi les chiffres de fréquentation de csgo diminue et ceux de r6 augmente sur steam.

    Mr Athanassoff je ne critique pas votre travail je comprend que pour des jeux complexes cela demande du temps et le temps c’est de l’argent qui ne semble toujours pas être alloué au développement d’une IA correcte chez Ubisoft, après watch dog, the division, ghost recon wildlands et ce dernier farcry 5 en tant que directeur de gameplay trouvez vous normale quand 2018 une IA (qui est une grosse fonctionnalité d’un jeu) soie toujours “à l’ouest” alors que d’autre studio comme valve, rockstar games ou crytek ont fait des IA plus que correcte il y a déjà plusieurs années de cela.

    Si vous estimez en toute impartialité que dans R6 IA est plus que correcte (je n’ai pas le jeu) partagez svp vos ressources avec les autres studios d’ubisoft dans le cas contraire poussé ubisoft a envisagé l’idée de mutualiser les ressources aux développement d’une IA, je suis sure qu’au niveau temps, argent et consommateur tout le monde sera content au final… EA games le font déjà avec leur moteur Frostbite pourquoi pas vous…

    C’était mon coup de gueule du dimanche, longue vie a nofrag ! 😉

    ps: Mr Athanassoff je suis bien conscient que l’IA dans R6 est secondaire vu c’est principalement du pvp toutefois je vous adresses ce message car vous êtes directeur dans un studio chez ubisoft et probablement contact avec d’autres studios chez ubisoft, car après avoir testé ce bon farcry 5 une bonne l’IA ca urge…

  5. Merci à vous pour cette interview et à Leroy Athanassoff pour ses réponses.

    C’est hyper intéressant (notamment le pourquoi de l’opération Health) vivement la prochaine interview.

    Il évoque le mot moba trop souvent.

    Perso, je trouve pas ça choquant : t’as des “héros” dans un espace contraint qui se tirent la moue pour réussir leur objectif.
    Ils réussissent à détourner un concept bien ancré en dépoussiérant un genre vieillissant (“arena shooter”)
    Par contre les 100 opérateurs me font un peu peur, mais au vue de ceux déjà sortis, je garde confiance.

    J’espère que les 30 ans seront atteints pour Nofrag comme pour R6S!

  6. J’ai édité la news avec les parties jouées avec Leroy, Nounoursss, MaitrePomme, Akula et moi.

  7. Rien a propos des modes et un SDK ? Parce que ouais c’est cool de prendre comme référence Dota, mais ce qui fait sa grande force c’est aussi la possibilité d’en faire ce que l’on veut, dire qu’on reverra jamais des gamemodes parce que ça couterait trop cher a maintenir ça se comprend, pas laisser la possibilité a la communauté de s’en occuper et de créer des variantes c’est complètement con, bon déjà qu’Ubi savait pas faire des jeux qui durent, les ouvrir on peut toujours rêver, même si ils ont essayé avec FC a une époque.

  8. Perso, je trouve pas ça choquant : t’as des “héros” dans un espace contraint qui se tirent la moue pour réussir leur objectif.
    Ils réussissent à détourner un concept bien ancré en dépoussiérant un genre vieillissant (“arena shooter”)
    Par contre les 100 opérateurs me font un peu peur, mais au vue de ceux déjà sortis, je garde confiance.

    J’espère que les 30 ans seront atteints pour Nofrag comme pour R6S!

    Ah ? Je n’étais pas au courant que Rainbow Six était un arena shooter…mais bon, tout c’est possible… Et au contraire, je suis plus d’accord avec M. Leroy A. au sujet des jeux de niches, il y a clairement de la place pour de vrais tactical shooter.

  9. Comme je me prenais des méga branlées en ranked, j’avais abandonné l’idée d’y jouer (mourir très vite ça fait long les parties à regarder les autres…). En vous voyant jouer je me suis dit que quand même, un peu de stratégie c’est pas mal…

  10. “Fidèle à nous-mêmes nous sélectionnerons uniquement des joueurs ayant moins de 15h sur le jeu pour nous représenter.”

    Ahah s’te vieille pique.

    Sinon chouette interview, le mec est sympa et à l’air passionné parce qu’il fait.
    Connaître un peu les coulisses et avoir des infos un peux plus transparentes pour nous les joueurs est très appréciable.

    Ahahaha
    J’avais même pas capté, c’est de bonne guerre 😉
    In fine, tout le monde est content de l’event et c’est ce qui compte!

Connectez-vous pour laisser un commentaire