Seulement 1 semaine après sa sortie, Ubisoft annonce que Far Cry 5 est un succès mais sans véritablement communiquer sur les chiffres de vente. Ils retiennent que sur la première semaine, celui-ci a doublé les ventes par rapport à Far Cry 4, c’est le second meilleur lancement pour un jeu Ubisoft avec un chiffre d’affaires de 310 millions de dollars, derrière The Division. Vous pouvez d’ailleurs retrouver notre preview par ici.

Pour aller un peu plus loin que Ubisoft sur les chiffres, environ 630 000 personnes possèdent le jeu sur Steam après seulement une semaine. Toujours sur Steam, Far Cry 4 est dans la bibliothèque de 1 170 000 personnes environ alors que le titre est sorti en novembre 2014, avec probablement beaucoup d’offres pendant les périodes de soldes Steam. Au total, toutes plateformes confondues, Far Cry 4 s’était écoulé à 7 millions d’exemplaires, le dernier opus est sur la bonne voie pour battre ce chiffre. La Bible c’est environ 2.5 milliards d’exemplaires à travers le monde, je n’ai pas les chiffres pour le Montana.

Far Cry 4 a connu un pic à 20 000 joueurs, en comparaison, Far Cry 5 a connu un pic à environ 90 000 joueurs.

Dans la foulée, Ubisoft balance quelques chiffres pour faire sourire les joueurs parcourant le Montana depuis la semaine dernière.

5 Commentaires


  1. La Bible a mis beaucoup plus de temps à se vendre, son démarrage a été catastrophique : sorti au mauvais moment, presque pas de marketing, un scénario qui ne tenait pas la route qu’il a fallu patcher en permanence, des haters qui préféraient l’ancien testament sans même avoir testé (“gnan gnan gnan FC3 il était mieux”), …

    Un rapide calcul statistique me montre qu’en comparant les lancements initiaux, Ubisoft peut espérer avoir vendu plus de 2 trilliards de FC5 d’ici 2000 ans.
    Pas dégueux.

  2. Ce que tu décrit est le “[média] culte”: four commercial sauf que le bouche-à-oreille et son appréciation à permis de se répandre afin d’avoir une aura quasi unanime depuis, avec par exemple Fight Club (et la démission du pdg de la FOX), The Thing de Carpenter.

    Le succès de FC5 viendrait-il de la localisation du titre, les USA même?

  3. >

    J’en ai pas mal l’impression que malgré les quelque améliorations, que c’est surtout CE facteur qui a joué pour beaucoup. Plus facile de s’y identifier que dans un univers imaginaire au Tibet par exemple.

  4. >

    Sur le serveur discord (français) de la communauté, c’est principalement la coop et l’éditeur qui semble intéresser les joueurs.

  5. Clairement oui, le setting du jeu a beaucoup contribué à son succès en Amérique du nord. Et pour les stats des jeux Ubisoft, faut oublier SteamSpy, y a beaucoup plus de gens qui jouent via Uplay qu’il n’y parait, et les 3/4 des joueurs sont sur console de toute façon.

Connectez-vous pour laisser un commentaire