Toujours dans le cadre de sa longue série d’articles sur Metro Exodus, Game Informer présente aujourd’hui une vidéo intitulée “Metro Exodus est-il plus ou moins hardcore que Last Light ?”.

On apprend dans cette séquence que les développeurs ont entendu les critiques d’une partie des joueurs qui reprochait à Metro Last Light sa “Call of Dutyfication” et qu’ils ont pour but d’attirer à nouveau les joueurs hardcore. Ainsi, dans la mesure où 4A Game a voulu créer un jeu cohérent dans lequel le joueur évolue de façon crédible dans l’univers, Metro Exodus se dirigera de toute façon naturellement vers un aspect plus survival, rendant d’office l’expérience plus hardcore : devoir trouver un moyen de se repérer, décider d’explorer soi-même les différentes zones des maps, crafter son propre matériel de survie, etc. autant de points qui obligeront le joueur à se prendre en main et non à se laisser porter par les scripts. Néanmoins, les devs indiquent qu’il y aura plusieurs paliers de difficultés afin que le jeu soit accessible à tous types de joueurs.

Les développeurs précisent qu’il est difficile de montrer autre chose que des scènes d’action scriptées dans les trailers. En effet, il est dur de faire une vidéo montrant l’atmosphère pesante et poisseuse que développe le jeu mais ils présenteront bientôt, sous une autre forme probablement, ce que le jeu a d’autre à offrir.

PARTAGER
Article précédentrgk teste Cutthroat Gunboat
Article suivantRainbow Six: Siege : Turbo-Blitz est mort
Rutabaga
Élevé au bon grain des FPS de l’âge d’or, si Rutabaga adore particulièrement TUER TUER TUER à coups de rocket launcher et autres akimbo de fusils à pompe, il n’est toutefois pas insensible à une bonne épopée solo bien scénarisée. Au fait : AMIGA VAINCRA.

4 Commentaires


  1. J’espère une vision quelconque de l’inventaire en mode Ranger…

    Oui ça frôlait le ridicule le fait qu’on ne pouvait même pas savoir quel accessoires on utilisait en Ranger car l’interface disparaissait à 100%. J’ai peut-être découvert à la moitié du jeu comment faire et j’étais sûr que c’était un bug durant tout ce temps. Messanble que c’est pas trop demandé de juste pouvoir savoir qu’est-ce qu’on équipe, quitte à ce que la “notification” disparaisse 3 secondes plus tard.

    Les humains étaient extrêmement trop facile à tuer et il n’y avait aucun challenge si tu jouais de loin et les headshotait 1 par 1.

  2. Je ne suis pas sûr que le terme hardcore possède la même signification pour eux et pour vous : ce n’est pas tant une question de difficulté du jeu que d’implication du joueur. Je pense qu’ils opposent jeu hardcore au jeu casual auquel tu peux jouer dans ton canapé les pieds posés sur la table basse tout en écoutant les Grosses Têtes, en mode automatique quoi.

Connectez-vous pour laisser un commentaire