Quand un ami vous vante les mérites de ReShade, dites-vous que c’est en réalité un potentiel TRICHEUR MALHONNÊTE qui mérite d’aller en PRISON. Toutes les explications se trouvent dans un article pédagogique publié par les développeurs de Squad. Des explications qui pourraient aussi intéresser les joueurs de PUBG où ReShade a également été interdit. En effet, cette application permet de gruger le FOV ou la luminosité (e.g. pour voir dans le noir) via l’utilisation de scripts impossibles à tracer.

En définitive, vous ne serez pas bannis mais vous ne pourrez plus lancer le jeu avec ReShade. Comme toujours, vous pouvez remercier les tocards qui ne peuvent pas s’empêcher de tricher. Fut un temps, leurs mains eussent été coupées. CHAROGNES !

10 Commentaires

  1. Bah en même temps, vous trouvez normal que les petits malins qui installent un truc modifiant le jeu de base soient avantagés ? Modder un jeu c’est très bien, modder un jeu pour avoir un avantage sur la masse de ceux qui ne moddent pas, franchement…

  2. Facile d’interdire reshade, par contre s’attaquer aux vendeurs de cheat qui pullulent dès qu’un jeu est un tant soit peu fun et donc “populaire et qui gagnent beaucoup d’oseille sur le dos des joueurs honnêtes , là c’est autre chose.
    Selon moi tout ça c’est l’arbre qui cache la forêt… .

  3. Bah, si vous avez une Nvidia, maintenant y a une fonctionnalité pour faire pareil.

    Ca ne marche que sur certains jeu, et pas sur squad.

    On va voir si ça a un impact sur le kill ratio d’utilisateurs de reshade, comme le withe fox avec qui j’ai joué plusieurs fois sur leur TS.

    J’y ai même entendu un “t’as config ton reshade?” “Non, j’ai mis un autre truc là”

  4. Bah en même temps, vous trouvez normal que les petits malins qui installent un truc modifiant le jeu de base soient avantagés ? Modder un jeu c’est très bien, modder un jeu pour avoir un avantage sur la masse de ceux qui ne moddent pas, franchement…

    a la base,n reshade, c’est fait pour embellir les jeux, mais a force d’ajouter des fonctions, ça donne des avantages

  5. Bah en même temps, vous trouvez normal que les petits malins qui installent un truc modifiant le jeu de base soient avantagés ? Modder un jeu c’est très bien, modder un jeu pour avoir un avantage sur la masse de ceux qui ne moddent pas, franchement…

    a la base,n reshade, c’est fait pour embellir les jeux, mais a force d’ajouter des fonctions, ça donne des avantages

    Et il existe un autre logiciel qui permet d’embellir le jeu, sans option de tricherie et qui fonctionne ?
    Moi qui vais me mette à squad ça m’intéresse

  6. Sur certains jeux, ReShade fait plus qu’embellir, il améliore la visibilité des ennemis en jouant sur les contrastes. Sur certains jeux, c’est un putain d’avantage, donc un cheat, par exemple Survarium.

    Sur d’autres jeux comme CS par exemple, ça peut rendre le jeu plus joli mais ça en reste là, les ennemis, tu les vois aussi bien avec ou sans, donc là ce n’est pas un cheat.

    A partir du moment ou un soft ou des réglages non disponibles avec le jeu de base confèrent un avantage quel qu’il soit (graphismes modifiés pour améliorer la visibilité des joueurs comme ici, macro de souris type tap fire pour contrôler le recul, radar de sons pour savoir d’où vient un bruit comme sonic radar), bah c’est du cheat, même si ce genre de soft nécessite de les adapter à son jeu, à ses besoins, et qu’on s’y fasse. C’est comme le dopage en sport, filer des produits dopant à Depardieu ou un mec lambda dans la rue ne va pas en faire un athlète, mais ça donne le petit boost qu’il faut pour faire une différence suffisante à haut niveau où tout le monde est skillé.

  7. Sur certains jeux, ReShade fait plus qu’embellir, il améliore la visibilité des ennemis en jouant sur les contrastes. Sur certains jeux, c’est un putain d’avantage, donc un cheat, par exemple Survarium.

    Beaucoup de moniteurs gaming proposent ça, et comme c’est une solution hardware, c’est indétectable et impossible à bloquer.

  8. Facile d’interdire reshade, par contre s’attaquer aux vendeurs de cheat qui pullulent dès qu’un jeu est un tant soit peu fun et donc “populaire et qui gagnent beaucoup d’oseille sur le dos des joueurs honnêtes , là c’est autre chose.
    Selon moi tout ça c’est l’arbre qui cache la forêt… .

    On fait quoi alors, on retrouve leurs adresses et on leur pète les genoux ? Steu beauf quand même…

    La majorité des cheats providers dissimulent leur localisation réelle, utilisant une coquille vide à Hong Kong ou dans l’ex-URSS, pour justement éviter les représailles judiciaires des quelques gros éditeurs qui peuvent se payer des poursuites judiciaires à l’étranger – et même pour ceux que les éditeurs retrouvent, le fondement juridique des poursuites est très faible : c’est souvent un mix de copyright et de manque à gagner, y’aura jamais de la taule et le montant à payer (s’il y en a un !) sera largement inférieur au CA du cheats provider. Suffit de voir qu’on a des fournisseurs de cheats avec des adresses publiques réelles en France, pour comprendre que la législation (ici, française) ne permet pas du tout de lutter contre cette activité, tant qu’il n’y aura pas de réforme en ce sens (cf. Chine, Corée du Sud, si je me souviens bien).

    Râler que Squad, c’est à dire Offworld Industries, un minuscule studio de moins de 50 devs en full prod, ne crame pas son budget en avocats autour du monde pour un résultat nul, est complètement aberrant.

    Bloquer au lancement un outil très répandu qui permet de fait de tricher (même si l’outil lui même n’est pas un “cheat” à la base) est au contraire très pertinent : si les joueurs veulent obtenir ce genre d’avantages dans le jeu, ils vont devoir trouver, installer et paramétrer des programmes clairement identifiés comme cheats – avec tous les risques niveau malware, ou les coûts en abonnement, que le cheating implique.


Connectez-vous pour laisser un commentaire