Après l’annonce de la sortie d’un nouvel anticheat cette semaine pour PUBG, BattlEye en profite pour donner quelques chiffres. Ils annoncent avoir banni 1 044 000 comptes pour le mois de janvier uniquement. Ils précisent que, malheureusement : “Les choses continuent d’escalader”.

Pour rappel, fin décembre, BattlEye avait annoncé avoir banni 1 500 000 comptes depuis la sortie de PUBG sur Steam. Aujourd’hui, le total est donc autour des 2 544 000 comptes. Avec presque la moitié, en un mois seulement… l’escalade est donc bel et bien présente.

Difficile de dire si cela est dû à une augmentation du nombre de cheaters, ou à la qualité de l’anticheat… non je déconne. En tout cas, cela ne semble pas beaucoup affecter les chiffres, car PUBG est toujours au top sur Steam.

De l’autre côté, les joueurs réclament encore et toujours le region lock pour empêcher les joueurs chinois de venir sur les autres serveurs, ce qui semble être – de leur point de vue – la meilleure solution.

16 Commentaires


  1. >
    3 236 027 c’est le nombre de joueurs connectés simultanément le samedi 13 janvier. C’est pas la même chose que le nombre de joueurs uniques mensuels, qui dépasse les 20 millions si on en croit SteamSpy.

  2. >

    Pour être exact, “escalate” est un mot dérivé de “escalator”, mot valise contraction de “escalade” et “elevator”, et ces deux derniers mots sont des importations directes du français.

  3. >

    Après la plupart viennent de CHINE…Et vue qu’ils sont plus d’1 milliard.. Il y a du potentiel !! lol

    China Numba Wan !!!!!

  4. Tu peux gagner une partie simplement en campant et en attendant que les autres joueurs se fassent bannir pour tricherie.

Connectez-vous pour laisser un commentaire