Résumé des épisodes précédents : Crytek reproche à CIG d’avoir développé deux jeux au lieu d’un, et de ne plus utiliser le CryEngine. CIG répond que s’ils n’utilisent plus le CryEngine, alors peu importe s’ils développent un, deux, ou trente six jeux. Crytek réplique en expliquant que CIG a eu droit à un tarif spécial en échange duquel ils devaient utiliser exclusivement le CryEngine, en assurer la promo, et faire remonter les bugs et corrections éventuelles.

CIG explique à présent que lorsqu’ils ont accepté d’utiliser le CryEngine de façon “exclusive”, ils ne considéraient pas être “obligés” d’utiliser le moteur, et encore moins jusqu’à la fin des temps… Jusqu’à la fin des temps ? Vous connaissez à présent la date de sortie de Star Citzen et Squadron 42.

“Crytek’s proffered interpretation — that the word ‘exclusively’ means that CIG is duty bound to use the Engine no matter what — leads to absurdities. Under Crytek’s construction, CIG agreed to pay Crytek a buyout license fee of €1.8 million for an obligation to use the Engine forever, irrespective of the level of support being provided by Crytek, irrespective of Crytek’s future prospects, and irrespective of better alternatives available in the market. Under Crytek’s construction, CIG remains forever shackled to Crytek’s Engine, even if CIG has reason to believe Crytek is a sinking ship.”

Forever… Ca ne vous rappelle pas un autre nom de jeu ?

Probable que CIG et CryTek se soient à présent tout dit. Le contrat obligeait-il CIG à utiliser le CryEngine “forever” pour développer Star Citizen ? Ce sera au juge de trancher.

31 Commentaires


  1. Quitte à troller Star Citizen, autant le faire bien. Le choix de l’image est merveilleux.

    Ceci dit… Même Duke Nukem Forever est sorti… Et Take Two a déclaré avoir gagné de l’argent avec…

  2. L’arlésienne…………
    Dire que sur youtube je vois des gens jouer à ce jeu..Et depuis 2-3 ans…..

  3. >
    Si tu lis leur document, tu verras quantité de remarques similaires, certaines assez familières, limite insultantes. J’ai trouvé ça assez surprenant de la part d’avocats, mais c’est peut-être la norme.

  4. Cela fait deux fois que l’on voit le Duke dans des news qui ne le concerne pas. Ca sent l’ARG DN/NoFrag.

  5. Je connaissais No Frag de nom, mais en fait c’est juste un site de trolls et putaclic? C’est même pire que ça vu que c’est carrément du mensonge, dommage..

  6. >

    Et pourtant t’as fais l’effort de t’inscrire pour venir nous le dire. Le site doit pas être si pourri s’il mérite suffisamment d’effort de ta part pour nous partager cet avis.

    Bienvenue !!

  7. >
    Les mecs qui arrivent en beuglant des insultes, et qui repartent sans même laisser un embryon d’explication, ça fait longtemps que j’ai arrêté d’essayer de les comprendre.

  8. Il gagne du temps à ne pas s’expliquer de toute façon, d’autres ont essayé avant lui et on connait le résultat.

  9. >

    Une blague sûrement ton commentaire, car ici le “trolls et putaclilc” (je reprend tes propres termes, désolé)… c’est ce jeu, qu’on appelle Star Citizen. Objectivement, il est juste indéfendable !!!

  10. Non, non, le titre de l’article et effectivement mensonger. (ou au mieux, d’une extrême mauvaise fois)
    Mais il faut admettre que c’est drôle.

  11. Bah le développement durera “forever” comme beaucoup d’autres jeux. On appelle ça des mises à jours et des DLC…

  12. >

    Merci.

    S’inscrire ne prends que quelques dizaines de secondes, ça le vaut bien pour essayer de rétablir un minimum de vérité.

    >

    Page 12 du document linké par drloser :
    >

    Traduction :
    >

    J’ai pas voulu passer plus de temps dans mon premier message puisque de toute évidence, rien dans ce message, ni rien dans toute la réponse de 29 pages ne parle de temps de développement, ou de sortie du jeu. C’est de l’invention totale, ou un troll, d’annoncer que “Les développeurs de Star Citizen envisagent la possibilité que le développement dure “forever” “.

    >

    Je ne vais pas “débattre” sur Star Citizen / Squadron 42, car je pense effectivement qu’un grand nombre de choses le concernant sont soit inquiétantes, soit indéfendables, soit simplement mensonger, dans le désordre : une annonce de sortie de SQ42 sans cesse repoussée alors qu’ils savaient très bien qu’il faudrait des années avant que ce soit jouable dans le seul but d’amasser toujours plus d’argent, des vaisseaux en vente, tout le temps, même des vaisseaux qui ne dev(r)aient pas être vendu aux backers (Javelin, F8, etc..), un système Pay To Win clairement mis en avant, quoiqu’on en dise, un Chris Roberts sans aucune retenue et beaucoup trop perfectionniste qui est prêt à retarder des mises à jours pour des problèmes mineurs, etc..

    Mais tout ça n’entache pas mon envie de voir le jeu sortir, et si même la moitié de ce qui est annoncé sort, ce sera quand même un très bon jeu. Je ne vais pas encenser le jeu à outrance pour autant, je ne vais pas non plus créer des articles putaclics et mensongers pour essayer de le démolir à la nofrag ou à la Dereck Smart, dans l’objectif de pouvoir dire “je vous l’avais dit!” non plus.

    Il faut laisser à CIG le temps de développement nécessaire, qui est actuellement à 100% dans la normalité.

    Bonne soirée.

  13. >

    Il y a néanmoins une nuance qu’il te faut prendre en compte :
    – Derek Smart cherche volontairement à couler Star Citizen car il déteste Chris Roberts pour une raison qui le concerne et pond donc des articles la bave aux lèvres, c’est un comportement qui est proche du trouble obsessionnel.
    – NoFrag (en l’occurence drloser mais le reste de l’équipe aussi, je peux te l’assurer) s’en bat la race de Star Citizen et ça le fait marrer de faire des news qui font pleurer les habituelles fontaines à larmes déclenchées par un troll facile et de la mauvaise foi.

    Sinon bienvenue chez NoFrag, j’espère qu’en plus de Star Citizen tu joues aussi à Overwatch ou aux jeux Ubisoft histoire que ton expérience ici soit des plus complètes.

  14. J’ai écrit : “CIG ne considérait pas être obligé d’utiliser le moteur, et encore moins jusqu’à la fin des temps… Jusqu’à la fin des temps ? Vous connaissez à présent la date de sortie de Star Citzen et Squadron 42.” A partir de là, soit on pige que c’est de l’humour, soit on se demande comment un journaleux peut écrire une telle absurdidité. Vue la connerie du journaliste jeux vidéo moyen, je peux comprendre qu’on ait des doutes. C’est ce qu’on appelle la loi de Poe.

  15. Tiens, je me suis inscrit sur nofrag pour prendre part à la conversation héhé (non, ne vous inquiétez pas je suis nofrag depuis un paquet d’années même si beaucoup de choses ont changé depuis).

    Pour le coup, l’article de drloser est drôle. On voit bien que SC c’est de l’arnaque pure et dure. Du coup, basher ce(s) jeu(x) là reste marrant et c’est toujours bien réalisé dans les articles.

    Sinon, plus sérieusement, il y avait un jeu sur N64 qui devait être le regroupement de tous les meilleurs jeux et qui avait mis presque aussi longtemps que duke nukem pour sortir. Finalement, le jeu est sorti avec un 14/20 tout de même. Par contre, le premier directeur du jeu et sa première équipe, au lieu de bosser justement, il avait construit une salle de cinéma dans le studio avec un billard. ça ne m’étonnerait pas que les types de star citizen fassent de même.

  16. Salut karibou, j’ai recherché mais je n’ai pas trouvé. C’est cependant sur nofrag (pourtant j’suis remonté jusqu’à 2013 via le net) et jvc. Dans le même genre sur n64, il y avait Daikatana avec un type qui s’appelait je crois Romero et qui faisait n’importe quoi. Le développement avait duré assez longtemps pour l’époque d’ailleurs.

  17. De la news de qualitaÿ 😀

    La demande de Crytek est un peu super con, au delà même du contenu : ils pleurent que le projet est passé au moteur Lumberyard, qui pique la vedette dans la promo marketing… Sauf que :

    1) Lumberyard c’est Amazon, l’entreprise qui a sauvé Crytek d’une faillite absolument certaine en 2015. Crytek s’attaque à l’un des gros clients d’Amazon, leur nouveau patron, y’a une sacré incohérence de la part de Crytek.

    2) Le moteur Lumberyard vient DIRECTEMENT du contrat d’Amazon de 2015, qui a en quelque sorte racheté le CryEngine pour servir de base à Lumberyard. Crytek est en train d’attaquer l’un des 6 projets qui vont viabiliser Lumberyard. Ils s’attaquent au business des types qui ont évité leur fermeture. Si Crytek cherchait un moyen de perdre tout espoir de faire fructifier leur relation et partenariat avec Amazon, c’est réussi.

    C’est une évidence que personne ne va miser sur le CryEngine à présent : le support sera inexistant, vu que les salaires ne vont même pas être payés à temps. Le seul espoir de Crytek c’est de bosser pour Amazon (en tant que support/consultant CryEngine/Lumberyard), en espérant amasser assez de tunes pour soit développer Lumberyard 2.0 soit faire un nouveau CryEngine (mais j’y crois pas perso, les cerveaux sont déjà partis depuis longtemps).

    Aller mendier auprès de Star Citizen alors que c’est un client d’Amazon, c’est vraiment la fin…

    Sinon ouais ça clash méchant dans le document, c’est magnifique 😀
    >Une bonne intro :>

    >Ha ha la fameuse technique du PQ mouillé

    >

    >

    >

    >
    “In common law legal systems, black letter laws are the well-established legal rules that are no longer subject to reasonable dispute” (Wikipedia)

    >

    >Petit finish bien sympa 😀

  18. Ca ne me semble pas une bonne idée de confondre humour et fake news. Surtout quand la blague est bonne, on ne va pas l’interdire!

    Par contre je trouve important que la négativité pre release ne soit pas oubliée quand celle ci s’avere déjouer les pronostics de désastre si facile et « cool » à lacher quand les devs se défoncent et risquent leur bacon. Je ne sais pas si ce sera le cas de SC mais après l’épisode Doom je serais journaliste Nofrag j’aurais appris la prudence.

    Ceci dit à nouveau cette news me semble incriticable sauf à vouloir une presse asséptisée et sans humour. Ce qui serait bien pire à mes yeux….

Connectez-vous pour laisser un commentaire