Arena Gods permet de tuer tuer tuer

2

Arena Gods est disponible à 15€ en accès anticipé. Le jeu a été dévoilé en 2016 au PAX east. On pouvait y voir de vrais journalistes et des vrais inconnus y jouer à la manette et s’étriper violemment à coup de poings, de pilum et de gladius dans une arène fixe. Tout joueur sortant de l’arène à droite réapparaît à gauche. C’est évidemment valable pour les armes jetées et cela devient rapidement un joyeux bordel.

Depuis 2016, le jeu s’est enrichi. Visuellement déjà avec des amputations, une caméra plus dynamique et un sica (un sabre à lame recourbée). L’équipe de Supertype a aussi ajouté des bots, dont la tâche principale semble être de jeter les joueurs humains au sol et de les humilier, impuissants, à coup de poings.

Pour l’avoir testé à plusieurs reprises en soirée, Arena Gods fonctionne parfaitement en multijoueur local. Passé le moment de l’apprentissage des commandes – il faut gérer ses deux mains individuellement, ça devrait rester gérable pour la plupart d’entre vous – on s’y amuse vite. Le jeu manque encore un peu de variété, mais est amené à s’enrichir avec de nouveau niveaux, de nouvelles armes et un emballage graphique amélioré.

2 Commentaires

  1. Ça doit juste être drôle et le fun entre ami mais très vite redondant. J’pas sûr d’aimer le côté “aimbot” des truc qu’on lance, ça ne fait pas de sens que ce soit un peu guidé automatiquement.

  2. C’est redondant mais ça se joue en soirée, avec des amis : tu fais une partie, tu enchaines avec du Duck games, samurai gunn, crawl et tu recommences.

    Le côté homing, c’est deux écoles. Perso je le trouve un peu trop puissant, mais ça participe au côté injuste et comique de certains combats. C’est un peu cokke dans towerfall ou les flèches peuvent avoir cet effet, ou non, selon le choix d’une option.

    A terme pour arena gods, j’espère qu’on pourra choisir.


Connectez-vous pour laisser un commentaire