Ce n’est un secret pour personne, LawBreakers ne marche pas. L’éditeur Nexon affirme les qualités du jeu mais pense que le titre de Boss Key Productions a eu la malchance de sortir en même temps que PlayerUnknown’s Battlegrounds. Ce qui nous apparaît sans aucun doute comme la véritable raison de l’échec du jeu.

“Our results in North America in the third quarter were below our outlook, mainly due to the sales from LawBreakers being below our expectations. LawBreakers is a unique FPS developed for core users. We had very high expectations for its launch; however, the timing of its launch turned out to be unfortunate, specifically the blockbuster PC online game PlayerUnknown’s Battlegrounds came out right about the same time, making the market environment very tough for first-person shooters in general and for LawBreakers.” 

14 Commentaires


  1. >

    Je suis entièrement d’accord, PUBG et Lawbreakers sont loin d’être réellement comparables. Je ne fais que commenter dans le sens de la justification de Nexon que je trouve ridicule. Ils remettent la faute sur la concurrence… Autant avouer directement qu’ils ont fait moins bien que la concurrence et qu’ils reconnaissent les vrais problèmes du jeu.

  2. En même temps un jeu plus complexe demande une learning curve plus longue qu’un jeu de casual comme PUBG donc c’est automatique qu’il va y avoir moins de joueurs en partant. Les gens aussi s’ils ont un budget de 60$ au 3-6 mois pour un jeu, ils vont tous acheter leur préféré et ensuite n’auront pu d’argent, ils ne vont pas prendre leur 2e choix donc p-e que Lawbreaker était le 2e ou 3e choix de plusieurs mais que ces gens ont juste acheté leur 1er choix.

  3. >

    Malgré sa campagne #SkilledAF, Lawbreakers restent quand même un FPS très accessible, peut-être même plus que PUBG. C’est pas vraiment le point qui a dû rebuter le plus de joueurs.

  4. Exactement. Titanfall 2, malgré un début difficile, a su agglomérer une bonne communauté férue de gameplay rapide avec système de classe. Lawbreaker y ressemble mais les mises à jour régulières de respawn, les modes de jeu, etc, m’ont donné envie de rester sur TF2 plutôt que sur lawbreaker, alors qu’il est pas mal du tout.

  5. >

    PUBG est très loin d’être un jeu casual, c’est un mod d’Arma 3, à savoir une simulation militaire qui est à des années lumière des jeux casual auquels jouent les ados de 15 ans.

  6. Le problème de pubg, ce n’est pas qu’il concurrence lawbreakers.
    C’est qu’il cannibalise l’audience.

    Parmi ceux qui jouent à pubg font partie des joueurs qui auraient pu aimer lawbreakers

    Par contre, overwatch est le concurrent direct de lawbreakers, et là il faut être aveugle pour ne pas le voir.

  7. Donc Pubg serait le nouveau “DayZ” ?
    Après pour Lawbreakers, Titanfall et Overwatch sont les jeux qui ont tout mangé …
    Je pense que comme beaucoup de jeux multi, il est victime d’un marché déjà saturé.

    Après je pense qu’ils avaient une approche pas trop mal, mais que le jeu doit manquer peut être de ce petit quelque chose …

  8. >

    Et pourtant je ne suis pas sur que tout les mecs qui gueulent dans leur micro soient tous majeurs…

  9. La source (fichier PDF) est la transcription officielle de la conférence téléphonique du 10 Novembre 2017 chez Nexon, couvrant le Q3 2017 (troisième trimestre d’exercice).

    Shiro Uemura, Directeur Délégué (depuis 2015) et Directeur Financier (depuis 2014) du groupe Nexon (éditeur de LawBreakers), y affirme durant cette conférence que PUBG représente un concurrent direct car il s’adresse aux joueurs “passionnés” (core) et est en vue à la première personne.

    Perso, je vois trois possibilités :

    (a) Shiro Uemura a une compréhension limitée du marché des jeux-vidéo, n’étant chez Nexon que depuis 3 ans et demi. Auparavant, il a fait une boite de consulting comptable et une boîte gérant des terrains et clubs de golfs, il n’est pas vraiment ce que l’on peut appeler un “vétéran” de l’industrie. Il ne connait alors simplement pas assez les sous-catégories des shooters pour comprendre ce qui s’est passé avec LB, malgré qu’en interne ses conseillers et collègues savent très bien pourquoi. Bref : incompétence due à l’inexpérience.

    (b) Shiro Uemura a une compréhension limitée du marché des jeux-vidéo, n’étant chez Nexon que depuis 3 ans et demi. Et il s’est fait berner en interne par ses conseillers et collègues, qui ont su profiter de sa confiance et ignorance pour lui refiler des excuses bidons pointant du doigt la sortie de PUBG, pour s’éviter un remontage des bretelles. Bref : tromperie interne.

    (c) Shiro Uemura a en réalité bien compris que LawBreakers était une erreur stratégique en termes d’investissement, de saturation de marché et de planning, et plutôt que de s’exposer aux critiques des actionnaires en admettant avoir perdu face à Overwatch (jeu sorti 1 an plus tôt) et Titanfall 2 (jeu sorti 6 mois plus tôt), il tente alors de faire diversion en pointant du doigt le succès récent de PUBG, qui est évidemment dans l’esprit de tout le monde, particulièrement en Corée du Sud.

    Car c’est la patrie de Nexon (même si le Président de Nexon est californien et le siège social basé à Tokyo, la maison-mère NXC Corporation reste une entreprise coréenne basée à Jeju), mais aussi de Bluehole, l’éditeur de PUBG ! Il est clairement plus facile de justifier le désastre commercial de LB avec le succès international inarrêtable de l’éditeur coréen Bluehole (qui a su recruter Brendan Green), qu’avec OW (Blizzard, USA) ou TF 2 (Respawn Entertainment, USA). Bref : duperie des actionnaires et banques coréennes, qui n’y verront que du feu.

    Jusqu’à preuve du contraire, je pencherais plutôt pour (a) et (b), j’ai du mal à voir le gars en plein maîtrise de la situation alors que LB s’est trompé sur toute la ligne. De toute façon le plus important pour lui est à présent que les actionnaires (et les banques d’investissement) le croit, et quoi de mieux que d’en être soi-même convaincu ?

  10. >

    Les gosses qui gueulent dans le micro, c’est le lot de tous les jeux populaires hein. Appeler un jeu casual parce qu’il a du succès est abusif à mon avis. Sinon sur Arma 3, j’ai pas vu des tonnes de gosses moi.

Connectez-vous pour laisser un commentaire