Vous ne jouez peut-être pas à Rising Storm 2: Vietnam et pourtant, vous devriez pour plusieurs raisons. Déjà parce qu’il s’agit de l’une des meilleures expériences de FPS tactiques multijoueurs sortis ces derniers mois, plus accessible qu’un ArmA 3 moddé jusqu’à l’os ou que Squad mais fidèle à l’esprit de la série. Il est plus un peu plus généreux que ses aînés en matière de contenu, notamment par des nouveaux modes de jeu, et parvient à proposer des situations variées dans des environnements que l’on n’a pas forcément l’habitude de voir dans un FPS multijoueur.

Si on vous en parle aujourd’hui, c’est parce que la mise à jour Bushranger (quel meilleur nom pour évoquer l’Australie) est sortie sur Steam et que le FPS de Antimatter et Tripwire est pour l’occasion disponible à un prix réduit jusqu’au premier décembre.

Un nouvel hélicoptère, un nouveau véhicule, six nouvelles armes, une nouvelle faction, trois nouvelles cartes, un chat vocal localisé pour favoriser l’immersion et une tonne de bugfix/tweaks en tous genres. Le changelog complet a été publié sur Steam, si ça vous intéresse.

Habituellement vendu 22,99€, Red Orchestra 2: Vietnam est à 11,49€ en ce moment.

PARTAGER
Article précédentProject Warlock donne de ses nouvelles et voit sa sortie repoussée
Article suivantCall of Duty Battle Royale, encore un miracle qui nous vient de Chine

Né dans la sueur des cybercafés des Hauts-De-France, Noddus a toujours vécu de drogues dures et d’eau tiède. Sa vie normale a pris fin le jour où il s’est aperçu que le PC familial pouvait faire tourner Quake III. Auparavant Blazingzboub, il a préféré renoncer à son passé honteux pour taper sa tête sur son clavier et se trouver une nouvelle identité : Noddus. C’est maintenant le renégat qui hante les couloirs de NoFrag, celui qui est toujours dans l’ombre, et dont on entend parfois les râles entre deux parties de Counter-Strike.

10 Commentaires

  1. Je suis en desaccord avec Noddus sur le fait que Rising storm 2 soit fidèle à l’esprit de la série. Je trouve au contraire que les maps sont beaucoup plus petites, moins larges pour être exact. C’est sans doute un détail mais je trouve que cela change tout.
    Le temps de respawn couplé à la taille des cartes fait que l’on revient vraiment trop vite à l’endroit ou l’on a été tué. Du coup, on ne peut pas nettoyer une zone, chose que l’on pouvait faire dans RO2 et RIsing Storm 1.
    Tout cela n’en fait pas un mauvais jeu, mais je ne retrouve pas les plaisirs du précédent.

  2. Je suis en desaccord avec Noddus sur le fait que Rising storm 2 soit fidèle à l’esprit de la série. Je trouve au contraire que les maps sont beaucoup plus petites, moins larges pour être exact. C’est sans doute un détail mais je trouve que cela change tout.
    Le temps de respawn couplé à la taille des cartes fait que l’on revient vraiment trop vite à l’endroit ou l’on a été tué. Du coup, on ne peut pas nettoyer une zone, chose que l’on pouvait faire dans RO2 et RIsing Storm 1.
    Tout cela n’en fait pas un mauvais jeu, mais je ne retrouve pas les plaisirs du précédent.

    Ils ont voulu faire du SQUAD à la sauce vietnam

  3. Ils ont voulu faire du SQUAD à la sauce vietnam

    Squad c’est des grandes maps, c’est qu’il dit c’est que fans Vietnam les maps sont plus petites que sur les premiers épisodes, donc ça bouleverse le game play.

  4. Ils ont voulu faire du SQUAD à la sauce vietnam

    Squad c’est des grandes maps, c’est qu’il dit c’est que fans Vietnam les maps sont plus petites que sur les premiers épisodes, donc ça bouleverse le game play.

    oh ok, je n’ai pas le 1er, seulement le 2

  5. 750 joueurs en moyenne. Ça pique.

    Ils ont coupé leur commu en deux, les 700 autres sont sur red orchestra 2, comme moi.


Connectez-vous pour laisser un commentaire