Il y a un peu plus d’un mois, Epic Games entreprenait une croisade à l’encontre des tricheurs dans Fortnite en annonçant avoir poursuivi deux tricheurs en justice. Personne ne connaissait réellement l’âge des qui risquaient pourtant jusqu’à 150 000 dollars d’amende. La démarche était quelque peu surprenante, mais avait le mérite d’annoncer la couleur : si vous trichez, vous n’êtes qu’une sous-race qui mérite d’être emmenée au tribunal.

Pas de chance pour Epic Games, l’un des joueurs poursuivis (un certain Caleb Rogers) n’a que 14 ans. Sa mère, qui l’a certainement privé de goûter pour les six décennies à venir, s’oppose farouchement à la plainte déposée par Epic Games et a écrit un courrier pour faire part de son mécontentement :

Par un turbo-revers rotatif des plus habiles, elle souligne le fait que Epic Games a enfreint la loi en rendant l’identité de son fils publique – ce qui est illégal lorsque l’affaire concerne un mineur. Sa défense repose également sur le fait qu’étant mineur, son fils n’est pas légalement à même d’accepter les EULA, les termes et conditions affreusement longs que personne ne lit.

Dans leur plainte, Epic Games prétendait que l’utilisation de logiciels de triche (surtout quand Caleb a la fantastique idée de les diffuser en direct sur YouTube) était pour eux synonyme d’une perte financière, ce que la mère a du mal à digérer depuis qu’elle sait que Fortnite Battle Royale est gratuit.

Epic Games a répondu au courrier par un communiqué, dans lequel ils réaffirment leur position sur le cheating dans Fortnite. “Nous nous opposons à l’utilisation de logiciels de triche, quelque soit l’âge de l’accusé. Nous ne prenons pas ça à la légère et userons de tous les moyens à notre disposition pour nous assurer que nos jeux sont fun, justes et compétitifs.”

Caleb, si tu lis cet article : la prochaine fois, évite de voler la carte bleue de ta mère pour acheter un aimbot sur un site russe. Et évite de te filmer sur YouTube en train de l’utiliser, c’est particulièrement con. Et éteins cet ordinateur, je te rappelle que tu es puni.