Parce qu’EA cherchera toujours un moyen de vous soutirer de quelques deniers supplémentaires, l’éditeur propose de vous laisser jouer (mais pour un temps limité de 10 heures) dès maintenant à Star Wars Battlefront II si vous êtes un joueur Origin Access. Le service à abonnements d’EA vous permet de jouer à un « tas » de jeux en illimité pour 3,99 euros par mois ou 24,99 euros pour une année.

Évidemment, bon nombre de joueurs ont du se jeter dessus pour décortiquer en avance toutes les surprises que nous réserve le dernier opus de la franchise Star Wars, notamment le prix des cristaux, la monnaie du jeu. Nos confrères d’Eurogamer ont donc voulu enquêter et les résultats sont là :

Vous remarquerez que les joueurs abonnés ont droit à une petite ristourne histoire de les remercier de leur contribution.

Comme vous le savez, plusieurs lootboxes sont disponibles, chacune ayant un petit cadeau hors de prix à l’intérieur. Ceux-ci varient de 110 cristaux ou 2200 crédits pour une caisse héros, à 120 cristaux ou 2400 crédits pour une caisse vaisseau et jusqu’à 200 cristaux ou 4000 crédits pour une caisse trooper.

Le vidéaste XfactorGaming s’est dit qu’il fallait donc voir si le jeu était toujours Pay-To-Win avec le nouveau système en dépensant 90 dollars de cristaux et en fait donc un récapitulatif.

Dorénavant, pour profiter des cartes les plus rares et plus puissantes, il faudra monter de niveau. Mais en lâchant quelques billets, vous pouvez monter de niveau plus facilement. Donc ceux-qui payeront seront plus facilement haut niveau et plus forts que vous : la définition même du Pay-To-Win.

PARTAGER
Article précédentOverwatch gratuit le weekend du 17 au 20 novembre
Article suivantHunt: Showdown en alpha fermée cet hiver

On a rencontré Masiko alors qu’il était en train d’insulter des fans de Blizzard sortant d’un Mcdonald. Son accent chantant mêlé aux injures qu’il proférait lui ont tout de suite donné un air sympathique. Mais sous cette joviale façade, une envie le rongeait, il voulait faire fructifier son amour pour Duke Nukem 3D et avouer au grand jour sa FPSosexualité. C’est donc naturellement qu’il est venu rejoindre l’équipe de NoFrag.

21 Commentaires

  1. Putain, je pensais qu’ils allaient arrêter de traiter les joueurs comme des vaches à lait quand ils ont annoncé qu’il y aurait pas de DLC payants… Ils ont juste remplacé ça par les lootbox, sympa.

    Bon après c’est EA, normal vous allez me dire…

  2. Techniquement, c’est pas du pay-to-win (même si je suis absolument contre cette pratique), tout le monde a accès à tout, juste plus lent. C’est pas du pur p2w, et c’est derrière ça que EA se retranchera.

  3. Mais en lâchant quelques billets, vous pouvez monter de niveau plus facilement. Donc ceux-qui payeront seront plus facilement haut niveau et plus forts que vous : la définition même du Pay-To-Win.

    Négatif, tiens ça me rappelle Tribes Ascend, si tu paye t’a un acc premium qui te file + d’xp. Mais c’est pas du pay2win, c’est plus lent pour les non-acheteur (cf message d’au dessus).

    Tu prend un raccourci bien facile, même si personne n’approuve le système.

  4. Négatif, tiens ça me rappelle Tribes Ascend, si tu paye t’a un acc premium qui te file + d’xp. Mais c’est pas du pay2win, c’est plus lent pour les non-acheteur (cf message d’au dessus)

    Oui j’vais m’en souvenir longtemps de ce fichu jeu qu’ils auraient juste du sortir à 30$ pour tout avoir comme un jeu normal, au lieu de nous forcer à grinder 50 heures pour débarrer 1 arme qu’on ne pouvait pas essayé au préalable question de ne pas regretter notre choix, pour qu’ensuite une fois unlocké qu’ils sortent une nouvelle arme abusé et clairement meilleur au même prix, puis jamais j’irais jusqu’à payer 10$ pour une arme de n’importe quelle jeu.

  5. Personnellement je trouve qu’on peut faire la distinction entre un pay to accelerate ( le fait de payer pour débloquer plus vite des bonus ) et un pay to win ou tu ne peux acheter un équipement plus puissant qu’avec de l’argent réel.

  6. Il faut avoir testé de vrais pay to win pour vraiment faire la différence. Maintenant je pense que les méthodes d’EA restent malhonnête.

  7. Il faut avoir testé de vrais pay to win pour vraiment faire la différence. Maintenant je pense que les méthodes d’EA restent malhonnête.

    Pour avoir jouer a plusieurs p2w don’t un fps ou tu pouvais acheter une kqlqsh en or qui one shot je peut confirmer que SW:BF2 est aussi un putain de pay to win. C’est pas juste un « pay to accelerate »(ce qui est complétement con comme idée d’ailleur, si tu aime pas suffisamment un jeu pour y jouer en entier joue a autre chose) si tu veut équiper de meilleurs cartes(et améliorer tes cartes de faible niveau ), tu doit monter de niveau de classes… Comment on monte de niveau de classe?En jouant? NOPE! En collectant des cartes! Et vu qu’en moyenne un joueur qui ne paie pas, loot une caisse toutes les 3H, un mec qui claque une fortune pour ce payer un gros paquet de caisses peut avoir accées a des bonus qui le rendent OP alors qu’un prolo même si il passe sa vie sur le jeu ne pourras jamais le ratraper.

  8. C’est pas pour me moquer. Ca ne me dérange pas plus que ça que des gens ne maitrisant pas l’orthographe postent sur le forum. Par contre, si c’est juste la flemme de se relire, c’est plus ennuyeux.

  9. Tous ces systèmes de lootbox, caisses,… Des petites machines à sous déguisées, à activer tranquillement depuis chez soi (et à portée de n’importe quel gosse avec la CB de maman)…

    Je commence à me demander si il ne devrait pas y avoir des régulations très sérieuses sur ce genre de pratique.

  10. Il y en a déjà :
    https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/Loterie

    Les loteries sont absolument interdites dès l’instant où les quatre éléments suivants sont réunis :
    – l’offre au public ;
    – l’espérance d’un gain ;
    – l’intervention du hasard ;
    – une participation financière exigée par l’opérateur quelle qu’en soit sa forme et même si un remboursement ultérieur est prévu dans le règlement.

    Les éditeurs contournent ce dernier point : tu ne payes pas pour participer à une loterie. Tu payes pour acheter une monnaie virtuelle qui elle permet de participer à ces loteries. Après, faut pas se leurrer, c’est le domaine de l’hypocrisie et des lobbies :

    Toutes les loteries ne sont pas interdites, il existe des exceptions :
    – les loteries organisées exclusivement destinées à des actes de bienfaisance, à l’encouragement des arts et au financement d’activités sportives à but non lucratif. Elles sont cependant soumises à autorisation du maire de la commune ou, à Paris, du préfet de police;
    – les lotos traditionnels à condition qu’ils soient organisés dans un cercle restreint, en général dans un cadre associatif. La mise maximum doit alors être inférieure à 20 euros. Les lots peuvent être des bons d’achats, non remboursables, mais en aucun cas de sommes d’argent ;
    – les appareils distributeurs de confiseries ;
    – les loteries foraines à condition d’offrir exclusivement des lots en nature, d’une valeur maximale égale à 30 fois la mise initiale qui ne peut excéder 1,5 euros (décret n° 87-264 du 13 avril 1987) ;
    les jeux télévisés.

  11. C’est pas pour me moquer. Ca ne me dérange pas plus que ça que des gens ne maitrisant pas l’orthographe postent sur le forum. Par contre, si c’est juste la flemme de se relire, c’est plus ennuyeux.

    Je t’assure que c’est plus chiant pour moi que pour toi vu que j’ai du passer une dizaines de minutes a me relire…

  12. Ah ok, désolé… Bon courage dans ce cas !

    Bah! C’est pas la premiere fois(ni la dernière) que ça m’arrive… Mais merci quand même.


Connectez-vous pour laisser un commentaire