Au-delà d’être le recueil de connaissances le plus important que l’Humanité ait jamais connu jusqu’à présent et de permettre à des millions de personnes à travers le monde de communiquer, Internet a aussi cette merveilleuse faculté de créer des débats ridicules autour de sujets complètement dérisoires. Le dernier en date a été lancé par Aldo Slavic, un croate qui se présente comme un chasseur de trophées – ce genre de joueurs acharnés qui font tout pour accumuler les succès sur Steam, Xbox ou Playstation et ne sont pleinement satisfaits qu’à la vision du petit « 100% » qui ornera leur profil après avoir saigné un jeu durant plusieurs dizaines d’heures.

Une pratique respectable, qui procure un certain sentiment d’accomplissement une fois le Platinum atteint et qui prolonge considérablement la durée de vie de certains jeux. Mais voilà, notre cher Aldo est plutôt borné. Il a acheté Wolfenstein II: The New Colossus et se plaint de ne pas pouvoir atteindre le Saint-Graal à cause du succès « Mein Leben » qui demande de terminer le jeu dans la difficulté maximale sans sauvegarde ni checkpoint avec la mort permanente. Grosso modo, il faut terminer le jeu en une seule session de dix ou quinze heures d’affilée en s’autorisant quelques pauses pour manger, passer aux toilettes ou regarder le dernier épisode de Top Gear. Le pauvre Aldo explique son désarroi sur change.org :

Les pré-requis pour le succès Mein Leben sont inhumains. Un jeu d’une telle longueur doit avoir une sorte de système de sauvegarde. En tant que joueur expert en FPS, je ne suis pas contre un défi mais étant étudiant, je n’ai simplement pas le temps de jouer à un jeu pendant dix heures d’affilée.

Dans ce cas, n’y joue pas. Alors oui, c’est dur. Tout le monde n’a pas l’opportunité de rester assis plus de dix heures devant son écran pour terminer un jeu et encore moins pour un achievement. Mais c’est le jeu, Aldo. Ce sont des succès comme celui-ci qui incitent les gens à jouer d’une manière différente ou à repousser leurs limites, et qui donnent naissance à du gameplay émergent. C’est aussi ce genre de succès ridiculement difficiles qui forcent l’admiration quand un joueur réussit à les atteindre, un peu des légendes locales pouvaient se former à l’époque autour des highscores dans les salles d’arcade.

C’est d’ailleurs une pratique plutôt courante depuis la démocratisation des achievements. Mega Man 9 sur consoles modernes récompensait par un succès les gens qui parvenaient à terminer le jeu cinq fois en une seule journée. Rock Band 2 contenait un succès pour les joueurs qui réussissaient la Endless Setlist 2 (74 chansons d’affilée) sans aucune pause ou fausse note. Idem pour Max Payne 3, qu’il fallait compléter en une seule session sans mort ou sauvegarde, en temps limité et en ayant terminé le jeu deux fois au préalable. Ou The Stanley Parable, dont il fallait laisser le processus ouvert pendant 24 heures un jeudi pour obtenir un certain succès.

Si un succès n’intéresse pas un joueur, il lui suffit simplement de ne pas essayer de le réaliser, plutôt que de créer des pétitions grotesques pour le faire retirer du jeu sous prétexte qu’il l’empêche d’atteindre le 100%. Si on vire un tel succès, le joueur qui s’entraîne depuis des semaines à finir le jeu en difficulté « Mein Leben » devra-t-il lui aussi faire une pétition pour que Bethesda le remette ?

Bethesda : ne retirez pas ce succès. Encouragez les gens à se dépasser, à frôler la rupture d’anévrisme et à ne pas se laver pendant plusieurs jours d’affilée pour réussir ce qu’aucun autre n’aura le courage de faire.

Aldo (et ses 731 copains qui ont déjà signé la pétition) : passez à autre chose, arrêtez de pleurer et entraînez-vous. Le succès n’a rien d’inhumain. Certains auraient déjà réussi :

PARTAGER
Article précédentQuick Load #11 : on fait le Paris sportif
Article suivantHellbound, encore un FPS sorti vingt ans trop tard

Né dans la sueur des cybercafés des Hauts-De-France, Noddus a toujours vécu de drogues dures et d’eau tiède. Sa vie normale a pris fin le jour où il s’est aperçu que le PC familial pouvait faire tourner Quake III. Auparavant Blazingzboub, il a préféré renoncer à son passé honteux pour taper sa tête sur son clavier et se trouver une nouvelle identité : Noddus. C’est maintenant le renégat qui hante les couloirs de NoFrag, celui qui est toujours dans l’ombre, et dont on entend parfois les râles entre deux parties de Counter-Strike.

17 Commentaires

  1. Ah non, ne vous mettez pas à sortir ce ‘git gud’ complètement imbécile.

    Pour les gens qui ont déjà l’achievement ça peut aussi être débloqué avec un programme tiers (SAM).

  2. J’étais très curieux et suis tombé sur un topic sur les forums de Bethesda. Ces petites pleureuses vont jusqu’à boycotter le jeu juste parce qu’ils ne peuvent pas avoir 100% des achievements. Je ne sais pas si je dois en rire ou en pleurer.

  3. Ah non, ne vous mettez pas à sortir ce ‘git gud’ complètement imbécile.

    Pour les gens qui ont déjà l’achievement ça peut aussi être débloqué avec un programme tiers (SAM).

    10 heures contre 2 secondes, ça fait réfléchir…
    Personnellement, mon côté hardcore gamer ne le supporterait pas lol…
    Jme suis tapé middle earth : shadow of mordor 50 heures de plus pour avoir deux sal****ies de succès, ma satisfaction fut indescriptible à ce moment là…
    Ce type de succès ça demande de l’entraînement, des automatismes, comme un speedrun…C’est comme ça…

  4. Ah non, ne vous mettez pas à sortir ce ‘git gud’ complètement imbécile.

    C’était surtout pour rebondir sur l’imbécilité de la pétition. J’ai horreur de cette expression.

    J’étais très curieux et suis tombé sur un topic sur les forums de Bethesda. Ces petites pleureuses vont jusqu’à boycotter le jeu juste parce qu’ils ne peuvent pas avoir 100% des achievements. Je ne sais pas si je dois en rire ou en pleurer.

    Ouais, j’ai vu ce topic sur les forums où des dizaines de chialeuses « attendent de voir si le succès sera patché avant d’acheter le jeu ». Certains jeux ont des succès bien plus violents et pourtant, il y a dix ans personne ne l’ouvrait toutes les cinq minutes pour faire des pétitions débiles.

  5. DooM avait pas le mode ultra nightmare qui était grosso modo la même chose? Faut être un vrai attardé pour chialer la dessus y’a pas à dire!

  6. Doom n’imposait de terminer que le premier niveau pour avoir l’achievement, pas le jeu entier.

    Jme suis tapé middle earth : shadow of mordor 50 heures de plus pour avoir deux sal****ies de succès, ma satisfaction fut indescriptible à ce moment là…

    !?

    À moins de foirer l’épreuve de la nature et l’épreuve de l’anneau 25 fois chacune, je vois pas comment c’est possible.

  7. Honnêtement, ça sert à quoi les achievements ? Je me souviens mettre (un peu) fait chier pour finir Mirror’s Edge en difficulté maximale et sans tirer un coup de feu. J’ai été content cinq minutes puis pouf, ballec’. J’ai fini quelques jeux avec tous les succès parce que c’est cool les challenges, mais sentir le besoin irrépressible de réaliser chaque succès pour chaque jeu que l’on possède et chouiner parce qu’on y arrive pas… Comment ? Pourquoi ?

  8. Tu es certain de ça? J ai terminé les 4 premiers niveaux de DOOM en ultra nightmare, j’ai pas eu l’achievment. Il me semble bien que pour doom aussi il faut finir le jeu en une fois sans mourir ou quitter pour l’avoir.

    En tout cas meme si j aime essayer d aller le plus loint possible j ai clairement pas le niveau pour finir les jeux de cette façon. Ça ne m’empeche pas d apprecier la performance des rares tordus a réussir l’exploit.

    Faut tout de meme reconnaitre un truc. J ai pu terminer quasiment tous les niveaux de doom en nightmare sans mourir. Y a pas vraiment de passage qui me fasse peur une fois qu on connait les map sauf les boss (par contre les faire tous a la suite sans mourir, c est juste impossible pour moi). J ai pas encore fini wolf, mais y a deja plein de passage que je ne rejouerai pour rien au monde en difficulté max. Une telle adversité ça attire les pleureuses. Ça ne m etonne pas de voir ce genre de chouinage.

    Un grand gg admiratif à ceux réussissant ce succès.

  9. Tu es certain de ça? J ai terminé les 4 premiers niveaux de DOOM en ultra nightmare, j’ai pas eu l’achievment. Il me semble bien que pour doom aussi il faut finir le jeu en une fois sans mourir ou quitter pour l’avoir.

    http://steamcommunity.com/id/cireme/stats/appid/379720/achievements

    A Toe into Madness
    Complete The UAC on Ultra-Nightmare

    Tu peux faire un Ctrl+F, c’est le seul objectif qui oblige à jouer en difficulté max (et ça se fait en mode histoire, pas en mode arcade, ce qui peut expliquer pourquoi tu l’as pas).

  10. Doom n’imposait de terminer que le premier niveau pour avoir l’achievement, pas le jeu entier.

    Jme suis tapé middle earth : shadow of mordor 50 heures de plus pour avoir deux sal****ies de succès, ma satisfaction fut indescriptible à ce moment là…

    !?

    À moins de foirer l’épreuve de la nature et l’épreuve de l’anneau 25 fois chacune, je vois pas comment c’est possible.

    C’est l’épreuve de la nature que j’ai foirée…bizarrement j’ai eu aucun problème pour l’autre qui est plus tordue

  11. @Cireme
    Tu as raison, revenant du bureau je vérifie et je constate que j’ai bien eu le succès le 29 mai 2016.
    C’est dommage qu’il n’y ai pas de succès récompensant le run complet en UN. J’aurai été curieux de voir la proportion de vrai joueur parmi ce monde de vers de terre (je m’inclue parmi les lombrics).

  12. DooM avait pas le mode ultra nightmare qui était grosso modo la même chose? Faut être un vrai attardé pour chialer la dessus y’a pas à dire!

    La différence aussi c’est que Doom en ultra nightmare c’est faisable (y a pas mal de runs sur Youtube, et pas forcément des speed-runs où ils skip des passages). Mais le gameplay et le level design sont très différents dans Wolfenstein 2. Je ne prétend pas être capable de faire Doom d’une traite en ultra nightmare (enfin peut-être que si mais ça me prendrait du temps!) mais je suis au moins capable de faire un seul niveau en difficulté max sans mourir (j’ai fait le jeu direct en nightmare et malgré certains passages qui m’ont pris du temps à appréhender je suis pas mort tant que ça).

    Dans Wolfenstein 2 je suis mort tellement souvent en difficulté max c’est affolant. J’ai utilisé des quick saves pendant certain combats tellement ça devenait usant, c’est pour dire. Il y a du hitscan partout et pleins de morts bêtes et plus ou moins aléatoires.

  13. Sinon, au lieu de s’embêter, tu prends un trainer avec le god mode et tu fonces.
    C’est moche, mais au moins le succès est dévérouillé et ça évite de se prendre la tête pendant 3 plombes (bon, ça ne marche que pour le solo).

  14. En même temps tricher pour obtenir achievement c’est encore plus loser que de chialer sur le fait de ne pas pouvoir compléter un achievement… Est-ce qu’au moins ça donne quelque chose d’autre que faire grossir son e-penis ces achievements?

  15. J’ai toujours aimé les achievements, mais je trouve triste d’en ajouter des trop durs, même pour des joueurs experts. Et genre Payday 2 avec ses achievements où il te faut un DLC. Je trouve ça aussi stupide que les trucs ultra cryptic de l’époque de la NES où sans guide tu étais bloqué.

    Je comprends très bien la démarche, mais je pense qu’il y a un juste milieu pour qu’un joueur débutant mais passionné puisse 100% son jeu avec les achievements. L’achievement est une « preuve » de skill, qui n’est même pas fiable sur PC. Je préfère trainer avec des personnes qui croiront que j’ai fini le jeu d’une traite à la bite et au couteau, plutôt que d’avoir une image stupide pour le prouver à des gens qui de toute manière s’en branle.

  16. Ah non, ne vous mettez pas à sortir ce ‘git gud’ complètement imbécile.

    Pour les gens qui ont déjà l’achievement ça peut aussi être débloqué avec un programme tiers (SAM).

    J’avoue être perplexe sur ce type d’argument. Pour l’experience de jeu « standard », ok… mais pour les succès ? Quelle est la logique à critiquer le défis dans… ce qui est, précisément, un mode défi ?

  17. C’est assez courant ce genre de drama : le titre indé Gauge par exemple (20 pages de pleurs, insultes et menaces au dev, pour un achievement voulu inatteignable).

    Les gens vont jusqu’à demander au Steam Support de supprimer de leur compte Steam les jeux qui ne permettent pas d’avoir 100% des achievements.


Connectez-vous pour laisser un commentaire