Alors que le Crimefest 2017 s’est terminé dimanche dernier, Payday 2 s’est paré d’une série de “nouveautés” que je vais détailler ici avec mes impressions en tant que joueur.

Le premier jour a été synonyme de refonte de l’interface de Crime.net. Un peu moins fouillis, l’initiative est appréciable mais si vous êtes un ancien joueur il y a peu de chance que cela change quelque chose pour vous. Un mode histoire a été ajouté aussi, mais à destination des nouveaux joueurs, les vétérans n’auront rien à faire de suivre un bout d’histoire en texte et de faire les premiers contrats en difficulté normal. Enfin, un serveur Discord et une intégration du jeu dans le logiciel de VoIP est à noter.

Le second jour était un stream twitch dans lequel on a pu remarquer que le producteur sur Payday 2 est considéré comme un tricheur par son propre jeu. C’est cocasse.

Le troisième jour est aussi une amélioration de l’interface. Les contrats ont été regroupés en plusieurs onglets selon si vous cherchez un heist d’un contractant particulier ou son nombre de jour ou encore selon la tactique employée. Là encore, c’est du confort qui n’a pas vraiment sa place dans un Crimefest. Les souvenirs d’octobre 2015 sont encore vivaces. On peut mentionner l’ajout de plus de 300 succès Steam et d’une interface pour organiser les succès que vous voulez remplir en jeu, mais l’intérêt reste limité.

Le quatrième jour était consacré à nous parler de la version VR de Payday 2 sur les forums Steam. On y  apprend pas grand chose de plus, si ce n’est que ça viendra bientôt avec une phase de bêta toute proche : le 16 novembre, mais celle-ci ne contiendra pas l’intégralité du jeu pour le moment. Les joueurs pourront se déplacer avec un système de dash. Seul le HTC Vive est supporté pour le moment, mais si les possesseurs d’Oculus Rift se manifestent, alors Overkill y songera.

Le cinquième jour est celui où les hostilités commencent, mais sans vraiment s’emballer non plus. Un nouveau contrat a été ajouté : Alaskan Deal. Simple et extrêmement court, ce nouveau job est décevant à plus d’un égard. Alors que depuis le début on nous fait croire que nos personnages devraient se couvrir pour affronter le froid nord-américain, ceux-ci se baladent avec leur costume simple alors que le contrat Green Bridge nous donnait des cirés dignes d’une œuvre de fiction bretonne. 30 nouveaux side-jobs sont à dénombrés, de quoi avoir un peu plus de variété dans vos sessions de jeu. Heureusement tout n’est pas à jeter dans ce cinquième jour de Crimefest, un nouveau shotgun fait son apparition, le Grimm 12G, jouable aussi en Akimbo. On pourra râler sur ses dégâts ridicules (18 dégâts de base contre 40 pour les shotguns automatiques IZHMA et Steakout) mais en Akimbo et avec les compétences nécessaires, ce fusil à pompe bullpup devient une machine à meuler des agents de la maréchaussée. Enfin, vous pouvez dorénavant changer la couleur de vos lasers, sans passer par un mod. Les autres joueurs verront quelle couleur de laser vous avez choisi donc évitez le rouge si vous ne voulez pas vous faire incendier par des co-équipiers susceptibles.

Le sixième jour a consisté en une simple vidéo d’Almir montrant Payday 2 tourner sur Nintendo Switch. Loin de moi l’idée d’être médisant, mais Payday 2 est tout sauf un jeu stable avec un moteur performant, on peut donc se demander quelle va être l’expérience des joueurs Switch.

Le septième jour est moins frustrant que les autres, un nouveau personnage fait son apparition : Duke, un collectionneur d’art au Perk Deck somme toute intéressant. Le deck Stoic ne fait plus perdre que 25% des dégats directement, les 75% restants sont des dégâts sur le temps (DoT). Cependant, un petit coup de flasque (qui prend la place des grenades) et vous pouvez non seulement faire disparaitre ce DoT, mais en plus régénérer une part de votre santé. En contrepartie, votre armure est convertie en santé. Pour régénérer la flasque, il suffit d’attendre ou de vous servir de vos armes. Le Perk Deck Stoic est plutôt fort à condition de faire attention et de penser son skill tree en fonction. C’est surement le deck le plus puissant en termes de durabilité, tant il peut avaler les balles et faire disparaitre ses dégâts avec une rasade d’alcool. Duke a pour arme signature un Crosskill Guard, un plus petit équivalent du Crosskill existant mais bien plus simple à dissimuler. Son arme de corps à corps est une matraque en cuir, mais inutile de s’attarder dessus, cette arme est absolument inutile avec ses dégâts minimes et sa portée moyenne.

Le huitième jour est une autre vidéo d’Almir qui présente la version Crimewar de Payday 2 sur téléphones portables. C’est moche, c’est probablement injouable et déjà qu’à NoFrag on est réticent à accepter l’existence du FPS console, imaginez le FPS sur portable.

Le neuvième jour est aussi synonyme de “nouveau” contrat, puisqu’il s’agit en fait du retour du Diamond Heist du premier opus. Mes souvenirs du premier opus ne sont plus très vivace, donc je ne saurais vous dire s’il est plus simple ou non, mais de mon expérience, c’est un contrat très rapide à réaliser et plutôt facile à terminer que ce soit en Stealth ou en Loud.

Enfin le dixième jour est un Ask Me Anything sur Reddit et j’ai malheureusement pas le courage de parcourir les nombreuses pages pour n’avoir qu’un “le contrat No Mercy arrivera peut être, on ne sait pas ce que le futur nous réserve”.

Maintenant que ce dernier et probablement ultime Crimefest est terminé, il est assez difficile de ne pas voir une certaine marque de fainéantise de la part d’Overkill. La moitié des “nouvelles features” n’en sont pas et mériteraient plus de figurer dans une mise à jour simple. Payday 2 est normalement dans sa dernière année de support actif, Overkill étant concentré sur Payday 3 normalement, espérons juste que ces quelques années d’exploitation et de retour de flamme de la part des joueurs saura les faire réfléchir sur leur prochain jeu.

PARTAGER
Article précédentLa 1.0 de Battlegrounds sortira en fin d’année sur PC
Article suivantLa bêta de Brutal Doom v21 est disponible
Masiko
On a rencontré Masiko alors qu'il était en train d'insulter des fans de Blizzard sortant d'un Mcdonald. Son accent chantant mêlé aux injures qu'il proférait lui ont tout de suite donné un air sympathique. Mais sous cette joviale façade, une envie le rongeait, il voulait faire fructifier son amour pour Duke Nukem 3D et avouer au grand jour sa FPSosexualité. C'est donc naturellement qu'il est venu rejoindre l'équipe de NoFrag.

2 Commentaires


  1. Merci pour la news !

    J’avais posté mes réactions et un rapide résumé de l’AMA sur l’autre topic 🙂

    Le Crimefest 2017 de Payday 2 débutera le 19 octobre

    Je ne savais pas que c’était la dernière année de support sur le jeu 🙁

    Cela n’augure rien de bon quand à la stabilité du jeu qui a toujours des plantages.

    Espérons que pour PD3 ils changent de moteur (DIESEL) car leur nouveau jeu (RAID WW2) a le même et c’est une usine à bugs !

  2. Merci pour la news !

    J’avais posté mes réactions et un rapide résumé de l’AMA sur l’autre topic 🙂

    Le Crimefest 2017 de Payday 2 débutera le 19 octobre

    Je ne savais pas que c’était la dernière année de support sur le jeu 🙁

    Cela n’augure rien de bon quand à la stabilité du jeu qui a toujours des plantages.

    Espérons que pour PD3 ils changent de moteur (DIESEL) car leur nouveau jeu (RAID WW2) a le même et c’est une usine à bugs !

    Normalement, Payday 3 tournera sur Unreal Engine 4.

Connectez-vous pour laisser un commentaire