C’était mieux avant : Bedlam

31

On le sait tous, c’était mieux avant. Que ce soit NoFrag, les Choco BN, Asterix ou les FPS, il est douteux de penser qu’aujourd’hui est de meilleure qualité qu’hier. Par contre, on ne sait pas trop comment l’expliquer, on pourrait argumenter des heures sur comment c’était mieux avant, mais quand on essaye de comprendre pourquoi, on a encore des doutes, “les jeunes sont des cons” étant une des seules valeurs sûres de l’explication.

On nous répondra que tout ça est nostalgie et on rétorquera que si elle existe, cette nostalgie, c’est bien qu’il y a une raison. Si on préfère 99 à 2017, c’est bien la preuve que 99 était une meilleure année ? Non ?

Du coup, chez NoFrag, comme on vit un peu dans le passé, on a décidé de lancer une série de vidéos sur les FPS sortis il y a longtemps. Longtemps étant un mot plutôt vague, ne vous attendez pas à une ligne éditoriale extrêmement rigide ou un désamour pour tout ce qui a moins de 10 ans. Le but ici, au delà de s’amuser avec le concept du “c’était mieux avant”, c’est de regarder des jeux anciens avec nos yeux modernes. Qu’ils soient aidés de mods ou non, qu’ils aient bien vieillis ou pas, qu’ils soient connus ou inconnus, tous ces FPS font partie d’une grande lignée, de Catacomb 3D au prochain Call Of Duty, et ils nous a semblé intéressant de revenir sur eux.

On commence avec un cas spécial, qui sert d’introduction à la série. Bedlam est un jeu récent, mais qui essaye de rendre hommage à ses ancêtres.

N’oubliez pas que ce genre de contenu est entièrement financé par notre communauté. Si vous souhaitez en voir davantage sur NoFrag, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee.

31 Commentaires


  1. Génial, vraiment super. J’ai vraiment hâte de voir la suite, c’est super chouette d’aller au-delà de ce premier abord sur la raison pour laquelle on trouve d’anciens jeux meilleurs.
    Ça fait bizarre de voir fear et stalker à côté d’un quake 2 et d’un Half-Life sur les dernières secondes de la vidéo, mais faut se mettre à l’évidence ces jeux ont tous au moins 10 ans !!

  2. Très très bonne vidéo, très bon article et bien écrit, merci à vous…. Nostalgie quand tu nous tiens….

  3. Les vieux jeux étaient selon moi , vachement meilleur avant.
    Aujourd’hui place aux jeux vidéos “fast food” qui sont ultra assisté ou la mort n’a aucun impact sur le jeu ou sur ta progression.
    En exemple je prends un rpg comme gothic et je compare avec skyrim .
    Dans skyrim dés le début du jeu tu peux tuer un dragon alors que dans gothic même au niveau 10 tu peux te faire baisser par un sanglier ou un loup .
    Il n’y a plus aucune satisfaction à finir un jeu et ils n’ont plus aucune saveur .
    Tous les fps modernes se ressemblent tu prends battlefield ou Call of duty a part le nom tu retrouve les mêmes sensations de jeux .

  4. >

    Tu dis ça comme si c’était le cas de tous les jeux actuels, mais ce n’est pas le cas. Il faut juste se tourner vers des jeux indés et pas les gros AAA qui sont fait pour être accessible à la masse.

  5. C’est mieux maintenant pour une simple raison : on a accès à tout ce qui s’est fait avant et actuellement. En toute logique ce sera donc mieux demain.

  6. J’aime beaucoup le sujet, c’est intéressant à voir comment ça va être traité. Courage et merci pour cette idée.

    Par contre “Les jeux ils sont”, “les développeurs ils ont” non juste non, je suis pas parfait que ça soit à l’oral ou à l’écrit mais ça non, il ne faut jamais rajouter de pronom derrière le sujet, vraiment c’est dommage, parce que sans ça la diction est bonne et le propos intéressant. J’espère que pour la suite ça ne sera plus le cas, merci d’avance pour mes oreilles.

  7. Oh yeah, très bonne vidéo. Moi avec mes 40 piges, je me reconnais totalement dans ce discours…et j’arrête pas de me faire de bons vieux titres, les nouveaux c’est vite torché, vite oublié (à part peut-être Alien Isolation, et encore je suis pas sûr d’y revenir tout compte fait).

  8. Un des gros points du c’était mieux avant c’est qu’on ne se souvient surtout que des bons jeux d’avant. Je ne sais pas si c’est assimilable à de la nostalgie ou non, cela dit, mais il suffit de regarder des émissions telles que le JdG pour comprendre que c’était pas toujours tout rose.

  9. Ce qui était mieux avant c’est aussi qu’on était plus jeunes et qu’on avait moins d’expérience donc on s’extasiait plus facilement, aussi.

  10. >
    Non seulement on se souvient uniquement des jeux marquants. Mais en plus, on ne se souvient que des bons passages. Tu prends Duke 3D par exemple, seul le premier épisode était sympa. Et je ne parle pas de HL et de sa seconde partie complètement à chier.

  11. >

    Moi aussi ça m’a un poil irrité… Remarque, je fais souvent l’erreur à l’oral, et quand je m’en rend compte, j’ai envie de me mettre une claque car ça me donne vraiment l’impression de parler comme un débile. C’est pas évidemment de se débarrasser d’un défaut de langage qu’on a l’habitude de faire, donc bonne chance !

    J’ai hâte de voir le prochain épisode en tout cas.

  12. >

    J’ai eu une prof de français au lycée qui a su m’enlever cette vilaine habitude, mais du coup je l’entends encore plus. Mais à la limite une fois ou deux passe encore mais là…

  13. Je me suis rendu compte au début de la vidéo que j’avais lu ce livre en fait.
    Je n’ai jamais joué au jeu mais je pense pouvoir avancer sans risque que le livre est mieux. Ce n’est pas énorme mais c’est un bel hommage aux jeux vidéo, plus que ce que la vidéo montre de leur jeu en tout cas.

  14. >C’est très véridique comme commentaire, que non seulement on se rappel que des meilleurs jeux mais aussi des meilleurs moments de ces jeux et effet Duke3D je n’peux compter le nombre de fois que j’ai fait la première partie alors que tout le reste était nul à chier.

  15. Nul à chier c’est un peu excessif… Il y avait encore de très bons niveaux, mais l’ensemble était trop long et manquait de rythme. Cela ne posait pas de problème dans les jeux d’id,, plus abstraits, mais comme le jeu était plus réaliste, il en devenait lassant à la longue. Trop de niveaux “à thème”, et pas assez de niveaux pensés pour le challenge, ou les chemins multiples, comme dans le premier épisode.

    Curieusement, on ne retrouve pas le même sentiment de lassitude en jouant à Blood, alors que les niveaux sont également pensés autour de “thèmes”, mais dans l’ensemble beaucoup moins réalistes, et surtout avec une difficulté supérieure.

  16. Très sympa comme concept.
    Je connaissais pas Bedlam, toujours intéressant de voir un jeu se foirer dans la catégorie des “Do you ‘member?”-like, et de comprendre pourquoi.
    Bref, je suis curieux de voir les prochaines vidéos !

  17. Très bonne idée de séries de vidéos et bonne exécution. Comme les autres l’ont dit plus haut : soignez un peu plus le niveau de langage et ça sera bon.

    La nostalgie est un moteur commercial monstrueux et tout le monde s’efforce de l’exploiter au maximum, on le voit dans tous les medias !

  18. >

    C’est ce qu’on appelle l’emphase. Effectivement, on utilise la phrase emphatique pour
    – insister sur le sujet (ce qui n’est pas le cas ici),
    – s’adresser à un allophone ou un gosse (ce qui n’est pas le cas ici),
    – s’adresser à un débile.

    “Salauds !”

  19. Super cette vidéo, j’attends avec impatience les suivantes.

    Pour ma part, je pense que c’était pas si mieux que ça avant. Il y avait de bonnes bouses, et il y avait de l’excellent, comme aujourd’hui. L’idée du “c’était mieux avant, tous les jeux sont fades aujourd’hui” vient à mon sens :

    – du très très grand nombre de productions dispo aujourd’hui qui pour la majorité sont des copies de concepts initiés dans d’autres jeux.

    – de la nostalgie aussi, en tout cas pour moi.
    Rise of the triad était un très bon jeu dans mes souvenirs, puis j’ai joué au remake d’il y a quelques années. Le remake est ultra fidèle au jeu d’origine, et même trop, car je me suis rappelé que les plateformes étaient chiantes et que je n’avais jamais fini le jeu d’origine. C’était cool dans mes souvenirs à cause du gore.
    Doom, j’y ai joué et rejoué sans relache, aujourd’hui, sans Brutal Doom, ça pique.

  20. J’aime bien cette analyse de Bedlam (qui bizarrement reprends le titre d’un jeu dos en vue isométrique)
    J’aimerais aussi une rétrospective par rapport au level design, aux armes, aux systèmes de gore, aux ennemis et surtout n’oubliez pas un accent sur l’originalité et une analyse sur l’efficacité de gameplay.

  21. En ce moment je me fais la totale, QUAKE, HERETIC et HEXEN.
    Tout en HD, c’est vraiment le pied…
    Faut bien rattraper le temps perdu, à 6 ans je pigeais rien à ces jeux

  22. Il parait que l’héroinoman essaie toujours de retrouver la sensation de son 1er shoot. ça serait pas pareil pour les jeux vidéos? Est ce qu’on serait pas toujours en train de rechercher nos 1ers trips? En tout cas il nous faut une sacrée bonne came pour que ça nous fasse de l’effet. Perso GTA V me l’a fait. Rocket league dans un autre genre aussi.
    Est ce qu’un gamin de 15 ans aujourd’hui ne peut pas prendre le même pied qu’on a pris quand on avait son age?
    Est ce qu’on n’était pas dans un état d’esprit beaucoup plus prêt à vibrer à de nouvelles sensations? Dans un autre domaine comptez combien de bons groupes de zic vous retenez que vous avez découvert entre 15 et 20 ans et combien vous en comptez ces 10 dernières années.
    Si la nostalgie fait vendre, et que les vieux jeux étaient si bien, pourquoi ne refont ils pas tout simplement BF1942 avec des graphismes d’aujourd’hui? Pourquoi à l’époque où BF2142 certains criaient que BF1942 leur manquait. Que c’était mieux avant. Et quand BF3 allait sortir, les gens espéraient que ça serait un bf2143….
    Toutes ces questions se perdront dans l’oubli , comme les larmes dans la pluie….

Connectez-vous pour laisser un commentaire