Le jeu vidéo est passé par plusieurs méthodes pour soutirer davantage de deniers aux joueurs au cours de ses années d’existence. On a eu droit aux DLCs depuis quelques années, puis les Season Pass, le freemium et autres joyeusetés. Mais la dernière chose en date, celle qui fait bouillir de rage les joueurs proches de leurs sous, ce sont les lootboxes.

Alors que le monde se tourne vers Star Wars Battlefront 2, qui troque les DLCs au profit des lootboxes qui semblent être là pour, soi-disant, payer les frais exorbitant que coûtent la production et le maintien dans la durée d’un jeu de cet acabit, de plus petits studios comme Fatshark se sentent obligés de dire qu’ils ne vendront pas de lootboxes, préférant offrir le contenu aux joueurs par le jeu même.

C’est fou qu’un studio se sente obligé de prouver son intégrité en affirmant qu’ils n’auront pas recours à de telles pratiques.

PARTAGER
Article précédentOverwatch est mis à jour : Des changements pour Mercy et Lúcio
Article suivantThe Talos Principle VR est disponible
Masiko
On a rencontré Masiko alors qu'il était en train d'insulter des fans de Blizzard sortant d'un Mcdonald. Son accent chantant mêlé aux injures qu'il proférait lui ont tout de suite donné un air sympathique. Mais sous cette joviale façade, une envie le rongeait, il voulait faire fructifier son amour pour Duke Nukem 3D et avouer au grand jour sa FPSosexualité. C'est donc naturellement qu'il est venu rejoindre l'équipe de NoFrag.

1 COMMENTAIRE


  1. J’ai halluciné quand j’ai vu que dans la terre du milieu:l’ombre de la guerre qui possède lui aussi un système de loot box à la con et dans un jeu solo en plus.

Connectez-vous pour laisser un commentaire