Vous autres barbus, tauliers de l’Internet et des secrets de l’informatique, connaissez surement ce repaire de pirates nazis qui se cachent derrière des masques de terroristes anglais, ce site sombre et mystérieux nommé 4Chan. Apparemment chez Bungie ils n’étaient pas trop au courant de leur imagerie et de leurs convictions puisqu’un symbole particulier s’est retrouvé sur un gantelet du jeu Destiny 2.

Promptement retiré, cela n’a pas empêché Reddit de s’interroger sur quelle pièce d’équipement se trouvais « des éléments commun avec un symbole de haine« . Il fallu peu de temps aux investigateurs de l’autre bord du net (celui qui est pur et moralement irréprochable) pour trouver le gantelet en question et comprendre d’où venaient les craintes du studio : la pièce d’armure arborait les couleurs et symboles du Kekistan, contrée merveilleuse où se côtoient les shitposters les plus virulents et haineux. Un groupe si terrible qu’on leur attribue les pires ignominies.

Eh oui chers amis, même le jeu vidéo n’est pas à l’abri des signes de malveillance et d’inimitié. D’ailleurs, je vous encourage tous à sortir dans la rue, rencontrer vos voisins et partager l’amour fraternel qui nous anime tous, gens bien heureux et bons.

PARTAGER
Article précédentDouble XP sur Call of Duty: Infinite Warfare, PS4 uniquement
Article suivantLes créateurs de H1Z1 parlent du succès de Battlegrounds

On a rencontré Masiko alors qu’il était en train d’insulter des fans de Blizzard sortant d’un Mcdonald. Son accent chantant mêlé aux injures qu’il proférait lui ont tout de suite donné un air sympathique. Mais sous cette joviale façade, une envie le rongeait, il voulait faire fructifier son amour pour Duke Nukem 3D et avouer au grand jour sa FPSosexualité. C’est donc naturellement qu’il est venu rejoindre l’équipe de NoFrag.