Bright Memory, un FPS développé par une seule personne

0

Un certain Zeng Xiancheng présentait en juin dernier Bright Memory, un projet de FPS sous l’Unreal Engine 4 qu’il développe en solitaire. La première bande-annonce montrait un gameplay mêlant armes à feu et combat au corps à corps, un peu semblable à Shadow Warrior dans un style plus bordélique. La vidéo avait alors été mise en avant par Epic Games. Deux mois plus tard, un nouvel extrait de cinq minutes de gameplay est sorti :

Quand on considère que c’est un seul homme qui a réalisé tout ça, oui c’est impressionnant. Mais une fois passé le stade de l’admiration, Bright Memory ressemble surtout à un FPS sans grande inspiration ni cohérence, bricolé avec des assets génériques et une IA à la ramasse. Le HUD et le système de combo peuvent malgré tout s’avérer intéressants, à condition que Zeng trouve une mécanique plus originale que celle de martyriser son clic gauche comme un demeuré en attendant le prochain événement scripté. Là, on a surtout l’impression de voir une démo technique.

Bright Memory doit sortir en 2018, vous pouvez faire un tour sur la chaîne YouTube du développeur pour en suivre l’actualité.

PARTAGER
Article précédentBattlegrounds a sorti sa mise à jour de septembre
Article suivantEurogamer a interviewé Chris Roberts pendant la Gamescom

Né dans la sueur des cybercafés des Hauts-De-France, Noddus a toujours vécu de drogues dures et d’eau tiède. Sa vie normale a pris fin le jour où il s’est aperçu que le PC familial pouvait faire tourner Quake III. Auparavant Blazingzboub, il a préféré renoncer à son passé honteux pour taper sa tête sur son clavier et se trouver une nouvelle identité : Noddus. C’est maintenant le renégat qui hante les couloirs de NoFrag, celui qui est toujours dans l’ombre, et dont on entend parfois les râles entre deux parties de Counter-Strike.