Microsoft s’est peut être un peu emballé en annonçant la sortie de Crackdown 3 pour le 7 novembre 2017. En effet, la firme fait un petit backdash et annonce à Polygon la sortie du jeu pour le printemps 2018. Donc, non seulement la date est reculée, mais celle-ci n’est pas précise non plus. Compte tenu du fait que certains joueurs n’ont pas trouvé la version à tester durant l’E3 très agréable, il est pas trop étonnant de voir Microsoft trembler à l’idée de sortir son jeu trop prestement.

“Azy, on m’a dit que je sortais bientôt, j’en fais quoi de mon gros flingue ?”

Dans le papier de Polygon, le general manager de de Microsoft Studios Publishing explique que ce retard est pensé pour donner l’occasion aux trois studios Reagent Games, Sumo Digital et Cloudgine de peaufiner aux mieux les différentes parties du jeu : la campagne solo, coopérative et le mode multijoueur compétitif, Wrecking Zone. Bien sur, il met les formes en disant que le jeu est attendu impatiemment par les joueurs et que Microsoft ne veut pas les décevoir. Selon lui, Crackdown 3 est ” énormément ambitieux”

Je pourrais encore vous sortir chacune des hyperboles qu’emploie Shannon Loftis pour parler de Crackdown 3, mais cela tourne exclusivement autour du “Crackdown 3 est très ambitieux”. L’ennui pour Microsft avec ce retard, c’est que le line-up de lancement de la Xbox One X se voit amputer d’un nouveau jeu exclusif.

PARTAGER
Article précédentL’Accès Anticipé de Quake Champions débute le 22 août
Article suivantPlayerunknown’s Battlegrounds en quelques statistiques
Masiko
On a rencontré Masiko alors qu'il était en train d'insulter des fans de Blizzard sortant d'un Mcdonald. Son accent chantant mêlé aux injures qu'il proférait lui ont tout de suite donné un air sympathique. Mais sous cette joviale façade, une envie le rongeait, il voulait faire fructifier son amour pour Duke Nukem 3D et avouer au grand jour sa FPSosexualité. C'est donc naturellement qu'il est venu rejoindre l'équipe de NoFrag.