Rainbow Six: Siege, Arma, Ark et tant d’autres ne sont pas les seuls jeux à profiter du système d’anti-cheat BattlEye, PLAYERUNKNOWN’S BATTLEGROUNDS aussi et c’est tout fièrement sur twitter que le génial créateur absolument pas sujet aux coups de sang annonce que ce sont pas moins de 50000 joueurs qui ont été bannis du champ de bataille.

C’est cool, ça fait 50000 joueurs toxiques de moins, on apprécie. Cependant, si on se réfère aux chiffres des ventes, on peut dire qu’une copie sur cent était celle d’un tricheur.

Nous remercions Rinryque pour ses calculs de probabilité, vous pouvez lire le Google Doc pour admirer sa belle courbe. Si ses chiffres sont exactes (et ce ne sont pas mes cours de L Arts Plastiques qui pourront le confirmer), vos chances de rencontrer au moins un tricheur sont de 63 %.

PARTAGER
Article précédent5 millions de joueurs sur HITMAN
Article suivantKilling Floor: Incursion a une date de sortie
Masiko
On a rencontré Masiko alors qu'il était en train d'insulter des fans de Blizzard sortant d'un Mcdonald. Son accent chantant mêlé aux injures qu'il proférait lui ont tout de suite donné un air sympathique. Mais sous cette joviale façade, une envie le rongeait, il voulait faire fructifier son amour pour Duke Nukem 3D et avouer au grand jour sa FPSosexualité. C'est donc naturellement qu'il est venu rejoindre l'équipe de NoFrag.