Particulièrement bien choisie pour coller à l’univers retro-futuriste et apocalyptique de Fallout 4, la bande son est une des meilleurs chose qui ressorte du dernier titre de la franchise radioactive de Bethesda. Mais Dion DiMucci semble ne pas être d’accord. L’auteur du morceau The Wanderer poursuit Zenimax en justice pour l’usage de ce morceau dans les publicités. Usage qui ne respecterait pas les termes du contrat entre lui et la firme.


Pas effrayé par l’armada d’avocats de la compagnie, l’auteur réclame un bon million de dollars. Le contrat stipule que Dion DiMucci a un droit de regard sur la publicité et qu’il est en droit de demander le retrait de son morceau si celle-ci ne lui convient pas. Vient donc la justification de sa plainte : il estime que ZeniMax n’a pas demandé à l’artiste si la publicité et l’usage du morceau lui convenait et n’a donc pas respecté les termes du contrat.

L’artiste est choqué et attristé de voir son morceau racontant la triste histoire d’un vagabond incapable d’entretenir une relation durable, s’enfonçant dans la solitude, être le morceau phare d’une franchise qui “glorifie la violence et le meurtre”. Il ajoute que s’il avait eu la chance de pouvoir voir les images avant leur diffusion, il aurait demandé à ce que l’emphase soit mise sur la lutte pour la survie dans cet univers post-apocalyptique.

Bon après il commence à se faire un peu vieux du haut de ses 77 ans, c’est normal qu’il ait attendu un an pour se plaindre. Ou peut être qu’il a simplement envie d’un million de dollar en plus.