Il y a peu, Square Enix se séparait d’IO Interactive, surement déçu des résultats d’HITMAN. L’avenir de la licence était donc incertain puisqu’elle restait là propriété de la firme nippone. Mais voici que le PDG d’IOI annonce qu’après négociations, les créateurs du grand chauve à la corde à piano conserve l’intégralité des droits.


Toujours vivant, rassurez-vous. Toujours chauve, toujours armé.

IO Interactive repart donc, seul et indépendant vers de nouvelles aventures. Rappelons tout de même que ce nouveau statut indique qu’ils ne crouleront pas sous l’argent pour leurs prochaines productions et qu’HITMAN était un échec commercial. Pas le meilleur des départs, mais au moins nous n’aurons pas droit à un 47 en guest star dans le prochain Final Fantasy. Hakan Abrak ajoute tout de même qu’ils ne sont pas contre une collaboration future, histoire de ne pas se retrouver sans le sou.