En 2014, un certain artiste nommé Tomasz Strzalkowski quitte l’industrie du AAA pour fonder son propre Telepaths Tree. Il s’entoure d’une équipe de vétérans ayant travaillé sur Bulletstorm, Painkiller, The Witcher 3 ou encore Dying Light et se met à dessiner des créatures démoniaques à plein temps. En résulte Inner Chains, un FPS rempli de bestioles monstrueuses et de décors organiques annoncé en 2015.

Après un passage éclair sur Kickstarter et une campagne Greenlight réussie, Inner Chains est prévu pour juin 2016 mais est finalement repoussé au début 2017. La dernière fois que l’on vous en parlait, c’était pour regarder ses premières minutes de jeu – pas franchement engageantes. Et aujourd’hui, Telepaths Tree a balancé un nouveau trailer de gameplay :


Avec un gars comme Tomasz à la tête du projet, forcément, ça ressemble beaucoup à Painkiller. Les armes, les monstres et les décors sont très organiques et ça fourmille de sang, de bile et de pus. Mais derrière son style son artistique 100% charolais, Inner Chains a l’air pour le moment très chiant. Difficile de trouver les combats particulièrement nerveux, surtout quand les animations se répètent au bout de quelques secondes et que le framerate a du mal à suivre.

Inner Chains est toujours attendu pour le début d’année 2017 mais sera certainement repoussé une deuxième fois. Si vous aimez le sang, la mort et les monstres et que vous avez toujours des posters de Evanescence dans votre chambre, on vous conseille de jeter un coup d’oeil à Agony qui doit aussi sortir cette année.