Pour nous faire oublier la (très discutable) bêta de Mirror’s Edge: Catalyst, EA a eu l’idée géniale de mettre en ligne une carte interactive en 3D. C’est toujours mieux foutu que le GPS en jeu.