Overwatch, l’Attention Whore de l’année 2016 ?

On vous le disait hier, 2015 était une année plutôt “meh” pour les fans de FPS. Quelques titres qui sortent du lot, mais un niveau globalement moyen. Et en l’absence de jeux grandioses, on ne peut qu’espérer que les studios arrêtent de se la toucher en 2016. Pour le coup, on a de quoi faire : les FPS annoncés pour 2016 (ou plus tard) sont très, très, très nombreux.

Une séance de tri s’impose. Attention, certains FPS ici présentés sortiront certainement en retard, et d’autres ne sortiront même pas. On ne peut pas prévoir à l’avance quel développeur ou quel studio décidera de partir s’exiler dans la forêt du jour au lendemain.

[–SUITE–]

Histoire de faire les choses dans l’ordre, on va commencer par les FPS que vous n’avez pas pu rater. Les sites d’actu JV vous mitraillent la tronche à la moindre actualité, voici les FPS qui ont fait beaucoup de bruit en 2015 mais qui doivent sortir cette année :

Les Attention Whores de 2016

  • Overwatch (début/mi-2016) : Souvent vu comme le “nouveau TF2”, le prochain gros jeu de Blizzard emprunte beaucoup aux MOBA et a un parti pris très arcade. C’est nerveux, c’est cartoon et ça se prend en main très rapidement. Overwatch semble viser à la fois les néophytes et les gros tordus du FPS qui s’empresseront d’essayer tous les personnages féminins pour savoir lequel a la meilleure poitrine.
  • Mirror’s Edge Catalyst (24 mai 2016) : De ce qu’on en a entendu jusqu’à présent, Mirror’s Edge Catalyst est prometteur. On a vu de quoi le FrostBite 3 était capable sur Battlefront, Solar Fields est toujours aux commandes de l’OST et l’univers reste le même. Seule inquiétude : EA DICE, parfaitement capable de foirer le principe du monde ouvert et de rendre ça très assisté.
  • Far Cry Primal (premier mars 2016) : Pas grand chose à dire là-dessus, Ubisoft va très certainement reprendre son “Petit kit du Far Cry qui passe à toutes les sauces” et appliquer un skin préhistorique par-dessus.
  • DOOM (début/mi-2016) : Un multijoueur au moins aussi naze que celui de DOOM 3, mais un solo qui n’a pas encore l’air gâché.
  • Deus Ex : Mankind Divided (23 août 2016) : Adam Jensen ressort les lunettes de soleil pour Deus Ex : More of the Same Human Revolution, qui devrait ravir ceux qui ont déjà été ravis par le ravissant Deus Ex : Human Revolution.
  • Dishonored 2 (2016) : Même concept que le premier volet, mais deux personnages jouables, un New Game + et une refonte du système de compétences, Dishonored 2 ressemble à une suite honnête d’un très bon FPS sorti en 2012.
  • Shadow Warrior 2 (2016) : Shadow Warrior 2 n’a pas été aussi présent dans l’actualité que les autres jeux de cette catégorie, mais y mérite amplement sa place. Le dernier Shadow Warrior était d’excellente qualité et le 2 semble s’inscrire dans la même lignée, avec notamment l’arrivée d’un mode co-op.

 
Ils ont été annoncés (certains même datés pour 2016), mais on doute de les voir sortir cette année. Ça ne vous empêche pas de les suivre, ils ont l’air intéressants :

On doute de les voir sortir cette année

  • LawBreakers (2016) : La nouvelle IP de Cliff Bleszinski, sorte de mélange nerveux entre un Black Ops 3 et Overwatch. Une bêta pourrait arriver dans les prochains mois, le jeu final était (malheureusement) édité par Nexon.
  • Rising Storm 2 : Vietnam : Après l’excellent Red Orchestra 2, Tripwire a annoncé à l’E3 2015 Rising Storm 2 : Vietnam, qui nous place cette fois-ci au Vietnam. Un gameplay déjà bien rodé et une ambiance léchée, mais aucune date de sortie annoncée.
  • Serious Sam 4 : En chantier depuis des siècles mais on a récemment eu cette news expliquant que le scénariste de The Talos Principle bossait sur le scénario. Serious Sam et philosophie, un combo parfait.

 
L’Accès Anticipé a permis à énormément de crottes de s’auto-financer, mais il y a malgré tout quelques projets en développement à suivre :

Accès Anticipé, joie prématurée

  • Dirty Bomb (2016) : A s’y méprendre, on pourrait croire qu’il est déjà sorti, mais apparemment pas. Dirty Bomb est en bêta ouverte sur Steam depuis juin 2015 et devrait sortir cette année en version complète. En attendant, les mises à jour majeures sont fréquentes et ajoutent une bonne couche de contenu. C’est un fast-FPS qu’on vous conseille d’essayer, et vous n’avez pas d’excuse puisqu’il est gratuit.
  • Escape From Tarkov (bêta en 2016) : Escape From Tarkov n’est même pas encore jouable en bêta mais devrait bientôt l’être. Si les FPS russes nous ont déjà laissé de très mauvais souvenirs, on a pourtant hâte de voir ce que ce S.T.A.L.K.E.R. massivement multijoueur a dans le ventre, s’il ne se fait pas dévorer par ses propres ambitions.
  • Squad (2016) : Celui-ci est sorti de nulle part mais promet beaucoup. C’est réalisé par des anciens de Project Reality, pour des affrontements réalistes de 50 VS 50 (idéalement) et un feeling situé pile entre Insurgency et ArmA. On a rapidement essayé son Accès Ancticipé,
  • Killing Floor 2 (2016) : Vous connaissant, vous y avez déjà passé bien trop d’heures. Si Tripwire retrouve la raison et décide de créer du contenu utile plutôt que des skins d’armes et des micro-transactions, Killing Floor 2 sera à sa sortie encore meilleur que son prédécesseur. Plus beau, plus gore, plus gras et plus gluant.
  • 7 Days to Die (?) : Deux ans d’Accès Anticipé sur Steam, mais un suivi toujours actif pour ce survival-zombie-Minecraft. Il s’accroche à la vie.
  • ARK : Survival Evolved (?) : Déjà 7 mois d’Accès Anticipé pour ARK et il en a déjà fait bien plus que d’autres qui glandent depuis des années. Difficile à croire, mais il existerait bien sur Terre des gens honnêtes capables de faire un jeu de survie multijoueur.
  • Unreal Tournament (?) : On ne peut pas concrètement juger Unreal Tournament 2015 à partir des seules maps et contenus actuellement disponibles. Le feeling est bien celui d’un Unreal, la communauté s’attaque déjà à la création de contenu et Epic n’a apparemment pas envie de foirer son coup. Mais ça ne nous empêchera pas de penser que l’Accès Anticipé fait de ce nouveau UT un projet mort-né.

 
Sortis, pas sortis, annoncés, abandonnés, oubliés ou juste très très longs… On ne sait pas trop ce qu’ils deviennent et on n’a pas forcément envie de le savoir.

“Les FPS qu’on sait plus si c’est des FPS ou des réunions Tupperware”

  • DayZ (?) : Faut-il vraiment s’étaler sur le sujet ?
  • No Man’s Sky (2016) : Des systèmes solaires gigantesques avec “plein de trucs de oufzor” à l’intérieur. Le tout, généré de manière complètement procédurale et massivement multijoueur. “Vous verrez, ça va être trop bien putain”. Rendez-vous dans le dossier des FPS à venir en 2032 pour voir où ça en est.
  • Dead Island 2 (2016) : Très honnêtement, on l’avait oublié celui-là. On en entend parler depuis tellement longtemps que j’en viens à me demander si toute l’équipe de Deep Silver n’a pas été ravagée par une épidémie zombie.
  • Survarium (?) : Le temps qu’on se rende compte que le titre s’écrit “Survarium” et pas “Survivarium”, les développeurs avaient déjà décidé de ne sortir – au mieux – qu’un hotfix tous les 5 mois.
  • Hawken (?) : La bêta dure depuis, quoi… fin 2012 ?
  • Rust (?) : Sorti une fois, puis complètement refait à neuf, Rust est tout de même en Accès Anticipé depuis fin 2013. Au début, c’était marrant de voir des joueurs teub à l’air chasser des ours et frapper les arbres avec des cailloux, mais les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures.
  • The Long Dark (?) : Il porte bien son nom, celui-là.
  • The Forest (?) : Encore un jeu de survie qui peine à survire à son propre développement mais il faut pardonner ses créateurs. Ils ne sont que 4 à travailler sur le jeu et doivent longuement réfléchir à la manière dont ils se partageront les recettes des 1 600 000 copies écoulées sur Steam.
  • Heroes & Generals (?) : Un FPS free to play ambiance Seconde Guerre Mondiale qui s’annonçait plutôt bon lorsqu’il est sorti en Accès Anticipé. Six mois plus tard et malgré quelques updates assez sympa, il s’avère que c’est un énième gouffre à fric doublé d’un enfer du grind.
  • H1Z1 (?) : Survie. Bugs. Cheats. Micro-transactions. Updates de foetus.

 
Catégorie un peu à part, qui ont la couleur et l’odeur d’autres jeux mais qui n’en ont pour le moment pas la saveur :

Les Pepsi du FPS

  • Battleborn (2016) : Overwatch développé par Disney.
  • Paladins : Champions of the Realm (2016) : Un Overwatch mêlé à un Tribes, développé par Hi-Rez, on espère qu’il ne finira pas comme Tribes : Ascend.
  • Toxikk (?) : Un fast-FPS inspiré de Unreal Tournament et Quake, il ne manque que des joueurs.
  • Reflex (?) : Un autre fast-FPS inspiré de Unreal Tournament et Quake, auquel il manque encore plus de joueurs.

 
Ils vont sortir, mais on sait déjà à quoi s’attendre, nos tests en exclusivité :

Les suites qu’on ne présente plus

 
Il nous reste une tripotée de petits jeux intéressants à classer, mais impossible de faire une catégorie pour chacun d’entre eux. Aussi, nous avons décidé de leur dédier un petit quelque chose, parce qu’ils méritent votre attention.

Le tiroir sans fond des trucs à surveiller du coin de l’oeil

  • Mordhau : Chivalry : Medieval Warfare 2.0.
  • Hurtworld : Un jeu de survie qui n’a pas l’air trop dégueulasse.
  • Dying Light : The Following : Un DLC qu’on a déjà pu tester, et qu’on a trouvé très bon.
  • SUPERHOT : Il était déjà présent dans les “FPS à venir” de 2015, et il n’a toujours pas bougé.
  • ADR1FT : Le projet flotte un peu n’importe comment, mais essayez d’y croire encore quelques mois au cas où il s’écrase.
  • Due Process : Rainbow Six : Siege fait par un indépendant qui a de très bonnes idées.
  • Routine : Un Amnesia-like dans une station spatiale, au look très soigné.
  • Devil Daggers : Du shooter pour épileptiques et une direction artistique orgasmique.
  • Firewatch : Pas spécialement frénétique, mais une aventure potentiellement agréable et colorée.
  • Insight : Un FPS tactique multijoueur entièrement basé sur le son produit par les joueurs. Là encore, à surveiller.
  • We Happy Few : Si vous aviez toujours rêvé d’espionner votre voisin mais que vous avez peur de le faire dans la vraie vie.
  • Subnautica : Unknown Worlds a repris le développement de Natural Selection 2, mais son simulateur de plongée sous-marine existe toujours.

 
Et les autres, dont la présence dans une catégorie est discutable : Hellraid, Desync, Get Even, Garbage Day, Space Hulk : Deathwing, Perception, Immortal Redneck, Boundless, Sea of Thieves, PAMELA… Amusez-vous.

2016, une année 2015 Enhanced Edition ?

De tous les AAA annoncés pour l’année 2016, quelques-uns pourraient marquer les esprits, notamment avec Overwatch qui est l’une des deux seules nouvelles licences présentées (avec LawBreakers). Avec un peu de chance, on aura même droit à deux ou trois excellents FPS, mais difficile de croire à un sans faute après les deux années qui viennent de s’écouler.

Même si on sort de deux années plutôt moyennes, 2016 pourrait remonter le niveau : il y a beaucoup de jeux annoncés, surtout des suites, et donc potentiellement davantage de chances de croiser des bons titres. Au pire, il faudra encore se tourner vers les quelques indépendants qui comptent terminer leurs jeux, squatter les éternels CS : GO, Payday 2 et Team Fortress 2 ou continuer sur Rainbow Six : Siege, qui pourrait faire du bruit sur le long terme si Ubisoft tient ses promesses (mais encore une fois, ne rêvons pas trop).

Vous attendez plus Overwatch que Mirror’s Edge 2 et auriez préféré voir votre petit protégé tout en haut de l’article ? Vous comptez nous expliquer dans les commentaires pourquoi le scénario de Deus Ex : Mankind Divided n’est pas cohérent avec le contexte géopolitique actuel et révéler au monde entier le complot judéo-sioniste qui a poussé la rédaction de NoFrag à parler de ce jeu plutôt qu’un autre ? Épargnez-vous la pression des touches du clavier et rendez-vous plutôt sur SensCritique pour créer vos propres listes génialo-géniales.