Le CEO de EA Andrew Wilson a récemment parlé avec ses investisseurs de Battlefront et de l’audience qu’il comptait toucher avec. Selon lui, deux groupes principaux vont jouer en plus des joueurs venus de Battlefield :

  • Des vieux gamers qui ne jouent plus tellement mais pour qui la bêta de Battlefront a été un véritable signe divin leur demandant de revenir jouer sur console
  • Une population plus jeune, pour qui le jeu sera plus adapté que “d’autres shooters sur le marché” (pour ne pas le citer, Call of Duty)

Forcément, en citant toutes les démographies, on touche un peu tout le monde. EA prévoit 13 millions d’unités vendues pour Battlefront d’ici mars 2016, et sa bêta en avait réuni 9 millions. Le jeu sortira le 17 novembre.