L’idée de base de The Flock était intéressante : laisser les serveurs ouverts pendant un certain temps, jusqu’à ce qu’un nombre de morts prédéfini soit atteint. Très débattable pour un jeu en ligne à 20€, mais intelligent. Ce qui l’est moins est le nombre en question : 215 358 979 vies au total à épuiser avant la mise hors-ligne des serveurs. Deux mois après sa sortie, les développeurs de The Flock reviennent sur ce qui a fait du jeu un fail monumental soit son prix ou ses bugs à foison. Pour moi, le jeu est tout simplement mauvais et s’est fixé des objectifs ainsi qu’un prix bien trop hauts, résultant en une désertation totale des serveurs. Dur pour un jeu uniquement multi.


L’équipe prévoit quand même de persister en baissant le prix du jeu d’ici la fin du mois et en travaillant sur du nouveau contenu pour permettre aux joueurs de trouver quelque chose à faire. Pour l’instant, seules 70 000 vies ont été épuisée, soit environ 1/3000ème du total et il va être dur de redresser des statistiques affreusement basses ou son 33 sur Metacritic.