Vous vous réveillez sur un vaisseau spatial après une longue période de cryogénisation, plein de questions. Enlèvement ? Aliens ? Mauvaise fin de soirée ? Toujours confus, vous partez à la recherche d’un éventuel équipage capable de vous répondre, mais surprise : ils sont tous soit morts, soit transformés en monstres/zombies/vampires/choses-qui-font-peur-non-identifiées. C’est le scénario d’une tonne de jeux d’horreur traînant sur IndieDB mais aussi de Syndrome.

http://www.youtube.com/watch?v=fKzhczeC2
Décrit ainsi, ça ne donne pas envie et son trailer pas tellement plus. Le jeu de Camel 101 prétend revenir aux sources du survival-horror : très peu d’armes et encore moins de munitions, des ressources limitées à gérer et des ennemis mortels à éviter. Ce n’est pas mauvais sur le papier, mais il n’y rien qu’on ait pas vu ou revu des dizaines de fois ou qui sorte un peu de la masse. Le jeu est sur Greenlight et annonce une sortie pour le deuxième trimestre 2016 sur PC (avec support Oculus), Mac, Linux, PS4, XB1.