Dr.Loser parlait en janvier dernier du développement et des ventes d’Infestation : Survivor Stories, le survival que tout le monde adore détester… mais que beaucoup ont détesté apprécier, puisqu’il s’est aussi très bien vendu. Au-delà de savoir s’il est bon ou mauvais, il était notamment question d’un truc nommé Survivor : New Beginning, sorte de version “2.0” du jeu.

Ce reboot réalisé en collaboration avec le fils de Romero (celui des zombies) a aujourd’hui un nom : Aftermath. A défaut de pouvoir modifier le jeu actuel (l’éditeur OP Productions aurait refusé), les développeurs ont décidé de présenter ça comme un nouveau jeu, qui n’en est pas vraiment un. Il s’agirait plutôt d’un DLC gratuit améliorant le jeu de base :

  • Nouveau système de craft et des centaines d’objets à fabriquer (consommables, structures, défenses…)
  • Plus grandes maps et plus gros serveurs
  • Beaucoup plus de points d’intérêt sur les maps (safe zones, trucs à piller…)
  • Ils ont viré le stagiaire et ont engagé un vrai graphiste pour les effets de lumière

Si vous avez un compte Infestation, vous pouvez déjà essayer Aftermath en Early Access ou dépenser 50 boules pour des cochonneries à activer en jeu. Pour les curieux, la chaîne Youtube du jeu est bourrée d’infos. Un live de 2 heures datant de février montre un truc très (trop) proche de Infestation.

L’intention semble honnête, mais avec un score Metacritic de 20, n’oublions pas que Infestation a une réputation de merde à effacer. Ce ne serait pas la première fois qu’un studio renomme 15 fois son jeu pour limiter la casse. N’est-ce pas, David Prassel ?