Le groupe Steam 1€ != 1$ a finalement eu gain de cause ! Pendant longtemps, les joueurs européens se sont plaints de payer 50€ un jeu mis en vente à 50$ aux US. Or, avec des taux de change évoluant entre 1,2 et 1,5, ça signifiait que vous payiez de 20% à 50% plus cher que les américains.


Le cours de change EUR/USD sur 5 ans

Cette époque est révolue. Comme vous le savez tous, depuis lundi la Banque Centrale Européenne (BCE) a commencé à racheter de la dette publique. Si vous voulez savoir comment ça fonctionne, vous pouvez regarder cette vidéo de trois minutes :

Si vous n’avez toujours rien compris, contentez-vous de retenir que ça équivaut à faire marcher la planche à billets : la BCE met plus plus d’euros en circulation, la valeur de la monnaie est donc diluée et son cours baisse. A quoi ça sert ? A créer de l’inflation. Et depuis quand l’inflation est une bonne chose ? A petite dose, depuis toujours, mais vous n’êtes pas là pour suivre un cours d’économie.

Résultat, l’euro vaut aujourd’hui 1 dollar. 1€ = 1,05$ pour être exact. Qu’est-ce que ça a changé pour les joueurs ? Rien du tout, si ce n’est que le groupe 1€ != 1$ n’a plus de raison d’être et vous devriez à présent être ravi de payer votre jeu 40€ quand il coûte 40$ aux USA.

Mécaniquement, les prix en € devraient augmenter pour s’adapter à la baisse du cours de notre monnaie, mais ce ne sera sans doute pas le cas. Pourquoi ? Je vous l’expliquerai demain dans un grand dossier grâce auquel vous comprendrez comment sont fixés les prix des jeux, quelle est la raison d’être des versions collector et des promo et pourquoi vous ne payez jamais trop cher votre jeu.

(Pour les trois du fond qui n’ont rien suivi, VALVe n’a strictement rien fait. D’ailleurs ce ne sont pas eux qui fixent les prix des jeux.)