Wired a pu mettre les mains sur Battlefield: Hardline et nous décortique un peu la partie solo.

Comme on pouvait s’en douter le titre n’aura plus grand chose à voir avec les précédents opus de la saga. Ainsi dans la campagne solo vous incarnerez un flic de Miami engagé dans une lutte contre un nouveau gang de dealer. En terme de gameplay cela veut dire que vous serez invité à davantage la jouer “infiltration” et non-léthal. En effet vous aurez plus de récompenses si vous terminez une mission en ayant tué personne et pour se faire vous aurez enfin à disposition le rêve de tous gamins : un insigne de police à brandir pour intimider les malfaiteurs ! Ça ne fonctionnera pas à tous les coups et vous pourrez aussi poursuivre les fuyards en brandissant cette fois votre taser.

Le jeu proposera aussi d’autres séquences plus orientées sur l’action avec des vagues d’ennemis à contenir. Wired compare ça à un tower defence dans le sens où les ennemis semblent s’adapter à votre manière de les repousser. Pour reprendre ses exemples : éliminez-les de loin et ils utiliseront des smokes, utilisez la vision thermique et ils jetteront des grenades, etc.

Dans son ensemble le jeu est comparé à Far Cry dans le côté approche même si ça sera tout de même moins ouvert, avec un seul et même objectif final. Mais vous aurez donc plusieurs voies possibles pour y parvenir.

Même si le solo des précédents Battlefield a toujours été particulièrement anecdotique, tout ça semble assez prometteur.