Après avoir failli se régler à l’amiable, la plainte (un peu ridicule, tout de même) déposée par des consommateurs contre Sega et Gearbox pour Aliens: Colonial Marines se poursuit. Les derniers documents publiés parlent du marketing du jeu, et notamment de l’influence de Gearbox (qui disait n’en avoir aucune et n’être qu’un malheureux sous-traitant).

Sega y fait remarquer que Gearbox prenait régulièrement des libertés pour s’éloigner du plan comm’ prévu et balisé par l’éditeur. Comme personne ne l’a remarqué et que le langage de Gearbox était comme d’habitude bullshitocorporate, ça ne devait pas être complètement dingue non plus. Pensez donc : Gearbox a même publié un screenshot du jeu sans l’accord de Sega ! L’éditeur note surtout que Randy Pitchford, le patron de Gearbox connu pour sa capacité à débiter du bullshit plusieurs heures d’affilée sans jamais rien dire d’intéressant, était le principal fautif, passant son temps à trop en dire sur le jeu.