Miracle : à quatre jours de la fin, le Kickstarter d’Areal est subitement financé, avec même un peu de rab. Le tout arrive quelques heures à peine après que le projet soit passé dans la 4e dimension, quand les développeurs ont cru avoir reçu un email de Vladimir Poutine. Quoi qu’on pense de leur projet, il faut reconnaître que les développeurs ne sont vraiment pas des lumières.

Quant à leur financement… sur Kicktraq, qui suit à peu près en temps réel les changements du projet, on peut voir qu’Areal a gagné plus de 24000$ ces deux derniers jours, la somme étant fournie par un total de… 3 nouveaux backers. Soit les développeurs gonflent eux-mêmes les chiffres, soit des plaisantins gonflent leurs dons avant de se retirer au dernier moment (Kickstarter ne prélevant l’argent qu’à la fin du projet, rien ne vous empêche de promettre 100000$ puis de changer d’avis), mais dans tous les cas ça ne sent pas très bon.