Si vous souhaitez lire un million de fois “c’est comme Borderlands 2, mais sur la Lune”, voici un lien vers le million de previews de Borderlands: The Pre-Sequel qui encombrent l’Internet.

Plus intéressant, Joystiq a échangé quelques mots avec Gearbox et 2K Australia : s’ils ont arrêté de sortir des DLC pour Borderlands 2, c’est à cause des consoles. Chaque DLC rajoute du contenu en mémoire et nous étions arrivé aux limites des vieilles PS360.

Quant à la non disponibilité de le Pre-Sequel sur XB1 et PS4, 2K prétend que c’est pour coller à leur audience qui joue encore sur PS360. NoFrag ajoute que ce choix tient également au coût de développement d’un moteur capable de tirer partie des consoles de “nouvelle génération”. Quoique… Activision ne s’est pas gêné pour sortir CoD: Ghosts et son moteur hideux sur XB1/PS4.

Et pour conclure, les développeurs sont bien conscients que laisser aux joueurs la possibilité de jouer un Claptrap équivaut à sortir un jeu Star Wars dans lequel on pourrait incarner Jar Jar Binks. Ils assument et s’attendent à voir fleurir des forums “No Clap Trap Allowed !”