Si vous voulez voir nos précédents bilans, rendez-vous en 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012.

Avec 100 titres recensés dans nos colonnes, l’année 2013 est de loin la plus prolifique en FPS depuis la création de NoFrag. L’essor du marché indépendant, du crowdfunding et des free-to-play a boosté les sorties sur PC. Dommage que sur ces 100 jeux, il y en ait à peine 10% qui valent la peine d’être joués.

Avec l’inondation de jeux indés pourris, de clones d’Amnesia et d’alphas payantes, nous avons été obligés de remanier notre classement. Nous comptons donc cette année :

  • 17 FPS complètement nuls dont vous avez sans doute oublié l’existence.
  • 7 FPS mort-nés. Ils ne sont pas forcément nuls, mais personne n’y joue. Bon OK, ils doivent être un peu nuls tout de même.
  • 38 FPS sans intérêt : beaucoup de jeux pour smartphone et de petits trucs développés à l’arrache par un gars, mais aussi quelques FPS plus ou moins traditionnels comme Aliens: Colonial Marines, DUST 514 ou encore The Conduit HD.
  • 7 suites de suites, qui n’ont guère d’intérêt non plus.
  • 6 FPS en alpha, mais néanmoins vendus au prix fort.
  • 12 clones d’Amnesia, dont seulement deux valent le coup.
  • 7 petits FPS indépendants sympathiques.
  • 6 bons FPS, dont trois qu’on a vraiment aimé.

Mais au final, aucune grosse tuerie, aucun FPS indispensable, rien de très innovant et surtout pas de bon FPS multi ! Bref, une très mauvaise année :
[–SUITE–]

17 FPS complètement nuls

Si vous en connaissez cinq, ne serait-ce que de nom, nous vous tirons notre chapeau. J’accuse :

  • Livalink – jeu indé moche et cher dont personne ne se rappelle.
  • One day for Ched – truc limite expérimental et à peine jouable.
  • Armadown – aucun rapport avec ArmA.
  • Armed Conflict – un clone de MoH catastrophique.
  • Armed Conflict 2 – pas mieux.
  • Into the Dark 2: Into the Ice – aucune idée…
  • Alien Arena: Mercury Edition – le même jeu pourri qui sort tous les ans depuis 10 ans.
  • The Walking Dead: Survival Instinct – la honte d’Activision.
  • Tiberian Sun Reborn – remake raté d’un jeu raté.
  • Guncraft – Minecraft-like qui a bide.
  • Blood & Bacon – un jeu à 1€ sur le XBLA où vous tuez des cochons.
  • Rise of the Triad – ce sont des amateurs, ils voulaient bien faire, mais ça reste nul.
  • Takedown: Red Sabre – ce sont des pros, ils voulaient bien faire, c’est encore plus nul.
  • Day One: Garry’s Incident – je ne sais même pas quoi dire…
  • Dead Trigger 2 – une daube sur console portable.
  • Aliens vs Romans – un jeu à 1€ sur le XBLA qui a tout misé sur son titre intriguant.
  • Chernobyl: Underground – par les auteurs de Mortyr, tout un programme.

7 FPS mort-nés

Bien ? Pas bien ? Pour le savoir, encore faudrait-il y jouer :

  • Army Rage – un free-to-play à la CoD qui a fermé ses portes.
  • Born to Fire – un free-to-play à la CoD qui a fermé ses portes.
  • Renaissance Heroes – un free-to-play à la UT qui a fermé ses portes.
  • Tactical Intervention – un free-to-play à la CS qui a fermé ses portes, mais qui les a ré-ouvertes ; pour combien de temps ?
  • Heroes & Generals – un free-to-play WW2 avec une composante stratégique. Il est encore en alpha, mais on le voit bien fermer avant d’être terminé.
  • Signal Ops – un FPS dans lequel on peut jouer 3-4 perso en même temps : original, mais trop prise de tête.
  • Epigenesis – un jeu de sport futuriste très coloré, style “bombe de balle”.

38 FPS sans intérêt.

Sans être nuls, vous trouverez facilement mieux, donc à quoi bon ?

  • Dementium 2 – jeu Nintendo DS aussi adapté sur PC
  • Alien Rage – un reliquat des FPS pourris dont l’Europe de l’est nous abreuvait il y a peu.
  • Warface – le free-to-play censé faire un carton en Russie, mais qui peine à sortir dans les états démocratiques.
  • Splinter Cell: Blacklist – le multi est jouable en TPS vs FPS, mais le jeu reste un TPS.
  • Killzone Mercenary – sorti en exclu sur PS Vita.
  • Call of Duty: Strike Team – adaptation smartphone ratée de CoD. Il devrait être dans les FPS complètement nuls en fait…
  • Master Reboot – puzzle et horreur cyberpunk.
  • Pulse Shift – encore un jeu de puzzle. Je crois qu’on n’en a jamais parlé.
  • Monokrome – jeu de puzzle basé sur la couleur, alors que nous ce qu’on veut c’est tuer tuer tuer.
  • The Drowning – censé révolutionné les FPS sur smartphone, il s’est gauffré.
  • Star Warfare: Black Dawn – clone de Borderlands sur iOS.
  • Magrunner: Dark Pulse – First Person Puzzle dont on n’a jamais parlé.
  • Low Light Combat – FPS indé expérimental développé en quelques jours.
  • Final Rush – où on tue des robots qui ne saignent pas…
  • Dead Effect – un jeu iOS avec des zombies.
  • Indigo Lake – un jeu iOS qui essayait, en vain, de nous faire peur.
  • Gun Commando – truc old-school sur PS Vita et Smartphone.
  • Metal Planet – FPS russe tout bizarre avec des Mech et des graphismes d’il y a 10 ans.
  • Neon Shadow – FPS smartphone bourrin et coloré (si avec ça vous ne voyez pas de quoi il s’agit !)
  • Dead Bits – un jeu indépendant en 3D pleine (?!) qui coûte beaucoup trop cher.
  • DeepVoid – indé old-school développé dans un but pédagogique sur “le site du zéro”.
  • Blitz Brigade – mélange de TF2 et de BF Heroes développé sur iOS par Gameloft.
  • BlockFortress – Minecraft-like pour iOS.
  • Ratz Instagib – jeu old-school gratuit où les perso font la taille de rats.
  • DUST 514 – le free-to-play de la PS3.
  • Aliens: Colonial Marines – un FPS pas terrible signé Gearbox qui a beaucoup déçu les fans.
  • Sniper: Ghost Warrior 2 – AAA wannabe, mais daubesque.
  • The Conduit HD – remake smartphone d’un jeu Wii à la direction artistique bien foireuse.
  • First Pixel Shooter – mini FPS aux graphismes obsolètes ; on s’en lasse après 5 minutes.
  • Boarding Party – idem, mais façon rogue-like.
  • Soldier Front 2 / S.K.I.L.L.: Special Force 2 – euh… de mémoire, un free-to-play coréen qui copie CoD. J’ai bon ?
  • FireFall – MMOFPS free-to-play où on passe son temps à farmer.
  • Deus Ex: The Fall – adaptation de Deus Ex 3 sur iOS.
  • America’s Army: Proving Grounds – FPS nerveux et très arcade, mais dont on fait le tour en 3h chrono.
  • Eldritch – un rogue-like inspiré de Thief dans un univers Lovecraft comique. C’est moins fun que ça en a l’air.
  • Nether – clone de The War Z avec des espèces de monstres bizarres à la place des zombies.
  • No More Room in Hell – adaptation du mod avec des zombies et pas grand-chose d’original.
  • Deadfall Adventures – quand les créateurs de NecroVisioN font un FPS générique sans intérêt…

7 suites de suites

Si vous aimez jouer au même jeu d’une année sur l’autre, voici qui devrait vous combler :

6 FPS en alpha

Ils ne sont pas terminés, mais certains ont déjà droit à des promos lors des soldes. Cherchez l’erreur.

  • DayZ – le développeur vous déconseille d’acheter l’alpha, mais vue l’engouement des joueurs, c’est juste une stratégie pour éviter qu’on critique les bugs.
  • Insurgency – la suite du mod qu’on aurait peut-être dû mettre dans les FPS mort-nés.
  • Betrayer – mais si, souvenez-vous, c’était le jeu en noir et blanc ! Ça pourrait même être pas mal…
  • Sir, you are being hunted – le jeu de Rock Paper Shotgun où on s’ennuie sur une map générée de façon procédurale
  • Rust – le nouveau projet de l’auteur du Garry’s Mod, mélange de Minecraft et DayZ
  • Contagion – adaptation d’un mod avec des zombies, pas cher, mais sans grand intérêt

12 clones d’Amnesia

Eh oui, douze putains de clones d’Amnesia ! Vivement que la mode se termine et que Pew Die Pie meure d’un cancer de la gorge.

  • Outlast – par des anciens d’Ubisoft. Un FPS d’horreur et de parkour qui a le mérite d’être un peu original. Le jeu fait vraiment peur jusqu’au moment où on comprend comment fonctionne le gameplay. A partir de là, ça ressemble plus à une espèce de Pacman en 3D. La réalisation est chiadée, l’ambiance aussi, mais pour la suite ils ont intérêt à se creuser les méninges. Quoiqu’il en soit, Outlast reste un des meilleurs jeux de l’année.
  • Amnesia: A Machine for Pigs – une expérience moins ludique et plus narrative que l’original. Peu de joueurs ont apprécié.

C’étaient les deux seuls clones d’Amnesia sympathiques, les autres sont juste bons à faire des vidéos où vous hurlez comme une fillette dans votre micro et nous ne prendrons même pas la peine de vous les décrire :

  • Paranormal – clone d’Amnesia.
  • Huntsman: The Orphanage – clone d’Amensia.
  • Haunted Memories – clone d’Amsneia.
  • Slender: The Arrival – clone d’Asiamne.
  • Kraven Manor – clone d’Amsnesi.
  • Montague’s Mount – clone d’Aenmasie.
  • Doorways – clone d’Aenamsie.
  • One Late Night – clone d’Aanemsie.
  • The Curse of Blackwater – clone d’Aieamnes.
  • The Occupant – clone d’Amnesia (on s’amuse comme on peut).

7 petits FPS indépendants sympathiques

Des petits jeux qui ne payent pas de mine, mais qui sont néanmoins un peu originaux et vous occuperont sans doute quelques heures :

  • Tower of Guns – rogue like où on dégomme des machins mécaniques.
  • Paranautical Activity – rogue-like coloré dans lequel on saute tout le temps en tuant plein de trucs.
  • Cry of Fear – version stand-alone d’un mod Half-Life (1), mais qui reste assez joli.
  • Zeno Clash II – sans l’attrait de la nouveauté, il perd un peu en intérêt.
  • Sanctum 2 – pour les amateurs de Tower Defense.
  • The Dark Mod 2.0 – un mod Thief qui tourne sur le moteur de Doom 3.
  • Shootmania Storm – une espèce de Quake-like moyen que la communauté était censée transformer en Quake-like génial grâce à l’éditeur très facile d’accès. Malheureusement, le résultat n’est pas à la hauteur des ambitions de Nadeo.

6 bons FPS

Si on exclut Outlast, les titres précédents étaient tout de même très moyens . Voici donc le top de l’année :

  • Call of Juarez: Gunslinger – le jeu n’a rien d’exceptionnel, mais il se laisse jouer et ne dure pas trop longtemps. C’est tout de même triste de mettre un jeu aussi moyen dans le top de l’année, mais que voulez-vous… faute de grives on mange des merles.
  • Rising Storm for Red Orchestra 2 – les amateurs de Red Orchestra qui s’était fâchés avec sa suite se sont réconciliés grâce à ce DLC vendu pas trop cher. Les maps sont cools, mais pas très nombreuses.
  • Payday 2 – un super FPS bien bourrin, mais il suffit d’une dizaine d’heures pour en faire le tour. Après ça, il ne vous reste qu’à farmer sur les mêmes cartes encore et encore.

Et nos trois jeux préférés :

  • Metro: Last Light – un FPS ultra-linéaire proposant un gameplay sans grande innovation, mais l’ambiance et le souci du détail sont à tomber par terre. Un véritable plaisir pour les yeux. Une superbe expérience pour les amateurs d’univers post-apocalyptiques.
  • Shadow Warrior – malgré son succès commercial sans doute limité, Shadow Warrior mérite cette année la médaille du FPS le plus violent ! Bien que l’utilisation des flingues ne soit pas au cœur du gameplay, Shadow Warrior est bel et bien le digne successeur de Painkiller. Son sabre est l’une des meilleures armes jamais conçues tous jeux confondus.
  • ArmA 3 – pas de réelle innovation depuis ArmA 2, si ce n’est l’inclusion du Steam Workshop grâce auquel on peut récupérer des tonnes de mods et de cartes très facilement. Les graphismes sont à tomber par terre, les mouvements du personnage se sont considérablement améliorés. Il y a un moteur physique limité, mais qui a le mérite d’exister. Le top pour les amateurs de simulation. Bon, d’un autre côté, ce n’est pas comme s’ils avaient le choix.
Ainsi se conclut notre compte rendu de l’année 2013 où nous couronnons deux FPS solo, une simulation militaire et un mini coup de cœur pour Outlast. Pour ceux qui aiment jouer en multi, il n’y avait rien à se mettre sous la dent à part des suites de suites. C’est triste, très triste. Et ce ne sont pas les FPS qui arrivent qui vous remonteront le moral : rendez-vous dès demain pour la liste des FPS à venir !