Sur le stand City Interactive de la Gamescom, il y avait la partie réservée à Enemy Front, et puis un recoin avec quelques PC et personne devant : c’était la zone dédiée à Alien Rage.

Alien Rage, au départ, c’était un FPS de The Farm 51 qui s’appelait Alien Fear. Suite à une dispute avec City Interactive, The Farm 51 a été viré, City Interactive a repris le développement en interne et le tout a été renommé Alien Rage. Hasard du calendrier ou complot franc-maçon, ça sort le 27 septembre, soit pile poil le même jour que Deadfall Adventures, le prochain jeu de The Farm 51.

Bref : dans Alien Rage, vous jouez un space marine qui va tuer des aliens dans une base sous-terraine. Le jeu a trois modes de difficulté : Normal, Hard et Brutal. Ca a l’air hardcore, mais en fait c’est un FPS linéaire avec des flingues qui pour la plupart font pioupioupioupiou, une attaque corps à corps qui one-shot et des grenades qui nettoient une salle entière. Un FPS console, donc. Il y a bien un ou deux flingues pas désagréables, mais la plupart n’ont aucun recul, ce qui donne l’impression d’arroser les ennemis avec un jet d’eau. Un jet d’eau à l’acide, mais quand même.

Les ennemis, justement, ont tendance à vous foncer dessus, ce qui n’est pas très malin de leur part puisqu’ils ont des armes tirant à distance, mais bon, c’est City Interactive. Durant le premier niveau (il y en avait quatre, mais je n’ai pu faire que le premier faute de temps), j’ai pu croiser des soldats, des grenadiers, des heavy, des snipers et des types complètement repompés de Predator. Il y a un peu de difficulté, mais plus parce que les tirs ennemis font mal qu’autre chose. Eux ne sont ni résistants, ni durs à tuer.

La grosse feature d’Alien Rage, c’est un système de scoring à la Bulletstorm, qui vous récompense pour la qualité de vos frags (alterner le tir principal et secondaire, utiliser les barils rouges ou les grenades, etc). Ca ne sert pas à grand chose et ça pollue l’écran. Seul intérêt : débloquer des perks après chaque niveau pour devenir toujours plus surpuissant.

Alien Rage semble être dans la droite ligne des FPS City Interactive récents : pas une sombre bouse mais pas très intéressant non plus. Sur PC, il coûtera 20€ et contiendra du multi, sur consoles il sera privé de multi mais ne coûtera que 15€.