En 2009, TimeGate (co-développeur d’Aliens Colonial Marines) avait attaqué Southpeak Interactive, son ancien éditeur, pour récupérer le contrôle de la marque et des jeux Section 8. SouthPeak avait gagné le premier procès, TimeGate avait gagné en appel et une troisième décision de justice vient de redonner la victoire à SouthPeak. TimeGate perd donc Section 8 et va devoir verser plus de 7 millions de dollars de dommages et intérêts.

Si le nom de Southpeak Interactive ne vous dit rien, c’est normal : l’éditeur, réputé pour mal payer ses développeurs, n’est plus qu’une coquille vide depuis deux ans, remplacé par une succession de micro-sociétés (7sixty l’an dernier, Digital Tribe cette année) qui lui permettent de se refaire une réputation à peu de frais.