Gabe est venu partager son expérience auprès des élèves d’une école de commerce texane. Il en ressort essentiellement deux choses : VALVe est une machine à fric qui base son modèle économique sur la distribution des jeux, avec une tendance de plus en plus marquée à mettre en avant le contenu généré par les utilisateurs.

Vous aviez déjà pu le constater avec le business des chapeaux réalisés par la communauté et mis en vente sur Team Fortress 2 (75% vont dans la poche de VALVe), mais également avec l’ouverture de Greenlight. Gabe aimerait aller encore plus loin en permettant à n’importe qui d’accèder à Steam, ouvrant ainsi les vannes du user content au grand public ce qui créerait une espèce de Youtube des jeux vidéo.

Si l’idée est alléchante pour les amateurs, les indépendants et les joueurs, elle est signe également de la tendance chez VALVe : ils sortent de moins en moins de contenu et se contentent d’acheter des studios pour sortir de nouveaux jeux (Left 4 Dead, Portal) ou tout simplement de ne rien sortir du tout (Half-Life 3). J’espère pour les fans que je me trompe et que Half-Life 3 sera porte étendard de leur Steambox Linux.

Pour un petit résumé (en anglais) de la vidéo, rendez-vous chez Polygon.