De passage à une conférence sur les jeux vidéo, Gabe Newell a fait un tour sur scène pour sortir tout ce qui lui passait par la tête :

  • VALVe a conseillé à Adobe de suivre le même modèle que les jeux free to play pour la prochaine version de Photoshop. Adobe n’a pas compris ce que ça signifiait, moi non plus.
  • Les interfaces basées sur la souris et le clavier sont restées le standard durant 25 ans, mais le tactile ne tiendra pas plus de 10 ans. Il sera remplacé par un mélange de voix, d’électrodes sur les poignets et de trucs qu’on fera avec les mains. L’industrie du porno a très bien compris ce que ça signifiait, moi de même.
  • Les plateformes fermées, c’est mauvais pour l’innovation et pour le business.
  • Et le meilleur pour la fin : Windows 8 est “une catastrophe” pour tous ceux qui bossent dans l’industrie PC. Les constructeurs vont jeter l’éponge, les revenus vont fondre au soleil. Et si c’est le cas, VALVe a intérêt à posséder des alternatives, comme la version Linux de Steam qu’ils sont en train de développer.

Nul doute que son avis soit biaisé par la boutique intégrée à Windows 8 à travers laquelle Microsoft espère vendre de jeux dématérialisés qui rentreraient directement en concurrence avec Steam. Avant que vous réagissiez, vous devez savoir que Steam détient environ 90% du marché de la vente de jeux dématérialisés sur PC, et concernant les critiques de Gabe Newell à l’encontre des plateformes fermées, l’auteur de Minecraft fait remarquer dans les commentaires de l’article que VALVe prend 30% des ventes, même sur les DLC, et que Steam impose des restrictions sur le jeu et la façon dont les développeurs peuvent communiquer avec leurs utilisateurs :

We (probably?) wouldn’t be able to, say, sell capes or have a map market place on minecraft.net that works with steam customers in a way that keeps Valve happy. It would effectively split the Minecraft community into two parts, where only some of the players can access all of the weird content we want to add to the game. We are talking to Valve about this, but I definitely understand their reasons for wanting to control their platform. There’s a certain inherent incompatibility between what we want to do and what they want to do.

Notch en conclut que Steam n’est pas ce qu’on pourrait appeler une plateforme ouverte.