John Carmack voit d’un mauvais oeil les développeurs indépendants qui snobent CoD sous prétexte que le jeu est peu innovant et très populaire.