Aussi incroyable que ça puisse paraître, Call of Juarez: The Cartel semble avoir déclenché une polémique internationale sur la seule base de son titre. Après les déclarations de la semaine dernière par des policiers qui ne savaient rien du jeu (sinon qu’on ira de Los Angeles à Juarez et que ça aura un rapport avec la drogue), voilà que les parlementaires de l’Etat du Chihuahua au Mexique, où est située Juarez, ont réclamé l’interdiction du jeu dans leur pays.

D’après eux, ce genre de jeux vidéo abaisse les valeurs morales des enfants et ils ne veulent pas de ça à Juarez, qui a déjà souffert de 6000 morts liées aux cartels ces deux dernières années. Pourquoi limiter l’interdiction à un obscur FPS polonais, alors ? Parce qu’il y a “Juarez” dans son nom ? Tsk tsk…

Toutes nos félicitations à Techland en tout cas : entre Dead Island et ça, ils ont réussi à créer du buzz sans pratiquement rien montrer de leurs jeux. Tant qu’à faire parler, Ubisoft devrait leur demander d’intégrer une mission où on irait délivrer Florence Cassez.